Exposition photos « Wilting Point » de William Daniels à Paris

Des femmes et des enfants dans l'enclave musulmane de Boda, où près de 11 000 déplacés, principalement d'ethnie peule, sont réfugiés. Lorsqu'ils quittent l'enclave, ils sont systématiquement attaqués par des milices chrétiennes anti-balaka. 2014
Des femmes et des enfants dans l'enclave musulmane de Boda, où près de 11 000 déplacés, principalement d'ethnie peule, sont réfugiés. Lorsqu'ils quittent l'enclave, ils sont systématiquement attaqués par des milices chrétiennes anti-balaka. 2014 ©William Daniels

Pendant trois ans, le photographe William Daniels a parcouru la République centrafricaine, croisant notamment le chemin des équipes de Médecins Sans Frontières. Après avoir soutenu son livre « RCA », recueil photographique alliant reportage de guerre et vision humaniste, MSF est présente aux côtés du photographe autour de l’exposition Wilting Point. Outre la Centrafrique, d’autres pays meurtris par le conflit sont présentés à travers les images de William Daniels : le Bangladesh, la Libye, le Kirghizistan… Pays et contextes que MSF ne connait que trop bien.

En botanique, le «wilting point» (ou «point de flétrissement», en français), est le seuil au-delà duquel, une plante, par manque d’eau, ne pourra plus survivre. Dans notre monde instable, certains lieux semblent perpétuellement accrochés à un tel point de rupture.

La chute des empires coloniaux au siècle dernier a donné naissance à des situations géopolitiques complexes, qui semblent vouées à l’instabilité. Pays aux identités confuses et aux frontières illogiques, brassage ethnique insoluble, depuis plus de dix ans, William Daniels se rend à répétition dans certaines de ces zones reculées et sensibles. Au Cachemire Indien, en Centrafrique, au Kirghizistan ou à la frontière Bangladesh-Myanmar, il documente avec pudeur ces tensions récurrentes, leurs séquelles visibles et invisibles.

L’exposition « Wilting Point » est une installation personnelle et intimiste rassemblant les images de William Daniels issues de ses travaux documentaires dans ces territoires instables.

Un soldat de l'armée centrafricaine , blessé lors de combats avec des rebelles musulmans de la Séléka, à l’hôpital communautaire de Bangui.
 © William Daniels
Un soldat de l'armée centrafricaine , blessé lors de combats avec des rebelles musulmans de la Séléka, à l’hôpital communautaire de Bangui. © William Daniels

Infos pratiques

Exposition photos du 24 janvier au 11 avril 2019 (vernissage le 24 janvier)

Pavillon Carré de Baudouin
121 rue de Ménilmontant, 75020 Paris

À lire aussi