Vos questions


Questions les plus fréquentes

9. D’où proviennent les ressources financières de MSF ?

En 2016, plus de 97 %  des ressources de Médecins Sans Frontières sont d’origine privée. Ces fonds garantissent à l'association une indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques et des…

9. Quand et comment puis-je obtenir mon reçu fiscal MSF ?

Si vous soutenez MSF par des dons ponctuels, votre reçu fiscal doit vous parvenir par courrier ou par email dans les 10 à 15 jours suivant votre don. Si vous apportez un soutien régulier (par…

1. Est-il possible d'effectuer un stage sur le terrain ?

MSF n'est pas en mesure d'accueillir de stagiaires sur le terrain, essentiellement en raison du manque de possibilités d'encadrement. L'exercice préalable de responsabilités professionnelles…

Rechercher une question

Les dons et leur utilisation chez MSF

1. Comment faire un don à MSF ?

Vous souhaitez faire un don régulier ?

En décidant de soutenir MSF par prélèvement mensuel, vous donnez à nos équipes les moyens de maintenir leurs activités auprès des plus vulnérables tout en leur permettant d’intervenir lorsqu’une urgence se présente.

Par internet, il vous suffit de vous rendre sur notre page de don en cliquant ici. Vous pourrez choisir le montant de votre soutien régulier, entrer vos coordonnées bancaires en toute sécurité et valider votre mandat de prélèvement Sepa en faveur de MSF.

Par courrier, si vous ne disposez pas d’Internet, vous pouvez à tout moment appeler notre service donateurs au 01 40 21 27 27 qui vous fera parvenir un mandat Sepa à remplir et à nous retourner par courrier postal.

À tout moment, vous pourrez modifier le montant de votre soutien régulier, le suspendre ou l’arrêter en vous rendant sur votre Espace donateurs ou envoyant un mail à l’adresse mail de notre service donateurs : donateurs@paris.msf.org.

 

Vous souhaitez faire un don ponctuel ?

Par internet, rendez-vous directement sur le formulaire de dons en cliquant ici. Vous pourrez faire un don ponctuel soit par carte bancaire soit par chèque.

Par courrier, adresser votre don par chèque dans une enveloppe sans l’affranchir  à l’adresse ci-après :

Médecins Sans Frontières

Libre Réponse – Autorisation 78039

75533 Paris Cedex 11

 

Notre service donateurs est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. N'hésitez pas à nous contacter par e-mail : donateurs@paris.msf.org ou par téléphone au 01 40 21 27 27

2. Le don fait en ligne est-il sécurisé ?

Le traitement des informations bancaires nécessaires au traitement de votre paiement est  intégralement sécurisé. Les coordonnées de votre carte bancaire ne sont pas conservées sur nos systèmes informatiques internes. En effet un tiers de confiance (Ingénico) stocke vos coordonnées avec des standards élevés de stockage des données bancaires.

Par ailleurs l’utilisation du protocole SSL sur notre page de dons vous assure la fiabilité de vos transactions sur Internet. Pour en être certain : l’espace est sécurisé dès que l’URL de Médecins Sans Frontières commence par https.

 

Notre service donateurs est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. N'hésitez pas à nous contacter par e-mail : donateurs@paris.msf.org ou par téléphone au 01 40 21 27 27

3. J'ai des difficultés à faire mon don en ligne (ma carte bancaire est refusée, …)

En cas de difficultés à réaliser votre don par carte bancaire sur nos pages de dons, n’hésitez pas à contacter notre service donateurs par téléphone au 01 40 21 27 27.

4. Je souhaite faire un don en nature (matériel médical, vêtements, nourriture, jouets, livres etc…..)

Dans un souci d’efficacité, de contrôle de qualité et de simplification de la logistique, nous n’acceptons pas les dons en nature. En cas d’urgence, les kits médicaux, logistiques ou sanitaires et les compléments nutritionnels sont déjà prêts et il ne nous reste plus qu’à les envoyer sur place.

L’ensemble de ces kits et le matérial médical que nous utilisons sont stockés dans notre base logistique de Bordeaux. Ils sont immédiatement disponibles et peuvent être envoyés sur nos terrains d’intervention dans les 48h. Dans le cadre de missions de long terme, des achats sont effectués localement pour plus de commodité.

5. Je souhaite donner des médicaments non utilisés

MSF n’accepte pas les dons de médicaments non-utilisés et ce, depuis de très nombreuses années. D’une part, les pathologies que nous traitons sur nos terrains d'intervention sont très différentes des pathologies traitées dans nos pays, et donc, les médicaments récoltés en France ne correspondent pas aux besoins que nous avons sur le terrain (paludisme, maladie du sommeil, VIH SIDA, etc.).

De plus, même si certains médicaments donnés en France correspondaient à nos besoins, le coût du reconditionnement de ces médicaments pour être utilisés avec efficacité et en respectant des normes de qualité et de sécurité, est beaucoup plus important que l'achat de médicaments lui-même. Cela s’ajoute au fait que nous ignorons les conditions (chaleur, humidité) dans lesquelles ces derniers ont été conservés. Le temps que ces médicaments arrivent sur nos lieux d'interventions (transport, tri, conditionnement...), ils sont souvent périmés. Il faut également tenir compte du fait que Ies notices sont en français alors que nous travaillons dans beaucoup de pays anglophones.

Enfin, il faut savoir que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande, depuis 1996, la destruction des médicaments non utilisés et qu’une loi française, datant de février 2007, a mis fin à la collecte de médicaments inutilisés au profit d’associations humanitaires. Nous approvisionnons nos missions par le biais d'une centrale d'achat, MSF-Logistique, à qui nous achetons les médicaments et le matériel nécessaires à nos missions. Nous utilisons, lorsque cela est possible, des médicaments génériques, moins chers que les médicaments de marque.

6. Comment sont utilisés les dons ?

Chaque année, les équipes médicales apportent soins et assistance aux plus vulnérables dans le monde entier grâce à la générosité des donateurs. Retrouvez l’ensemble des informations concernant l’utilisation des dons sur la page Transparence financière.

7. Quels contrôles sont mis en place pour s’assurer de la bonne utilisation des fonds ?

Nous nous soumettons à toute une série de contrôles, dont la rigueur et l’objectivité sont assurées par le sérieux des organismes extérieurs qui les pratiquent. Depuis 1988, comme le prévoit le cadre légal, nous nous soumettons tous les ans aux vérifications poussées des Commissaires aux Comptes.

Depuis 2013, nos comptes sont vérifiés par deux Commissaires aux Comptes, les Cabinet Ernst & Young et Deloitte. Ceux-ci valident nos comptes et les certifient. Ils sont ensuite approuvés par nos membres lors de l’Assemblée Générale annuelle de l’association. Nous veillons également à ce que tous les moyens de contrôle internes soient respectés et renforcés et à ce que la règle associative joue pleinement son rôle : l’exécutif (la direction) est soumis au contrôle des élus du Conseil d’Administration sur toutes les décisions budgétaires et sur le vote du budget annuel. Les comités de projet, les commissions budgétaires réunissent les membres de l’exécutif et certains élus pour s’assurer de la pertinence de nos engagements financiers. Les contrôleurs de gestion salariés procèdent en amont à une vérification régulière.

Tous les ans, en tant qu’association reconnue d’utilité publique, nous sommes tenus d’envoyer notre rapport annuel et ses comptes à nos organismes de tutelle comme le Conseil d’Etat et Préfecture (Ministère de l’Intérieur). Par ailleurs, nous sommes périodiquement contrôlés par certains de nos partenaires Ces financeurs veillent en contrepartie à la bonne utilisation de leurs subventions et examinent la bonne gestion des programmes de terrain mais aussi du siège. La constance de leur soutien prouve que ces contrôles leur donnent satisfaction.

Enfin et surtout, MSF a été contrôlée à plusieurs occasions par l'organisme de référence en matière de contrôle de l’utilisation des fonds, la Cour des Comptes. Une première fois en 1998 sur la gestion générale de l'association avec une conclusion de conformité sur l'emploi des ressources. Une seconde fois en 2006 sur l'utilisation des fonds collectés à la suite du tsunami qui avait touché l'Asie du Sud-Est en décembre 2004. Le premier président de la Cour des Comptes de l’époque, Philippe Séguin a conclu que « MSF a mené à bien sa mission dans les zones touchées par la catastrophe, elle a employé la totalité des fonds affectés au tsunami avant la fin de 2005, elle a disposé des moyens nécessaires pour intervenir au Pakistan et ailleurs, avant la fin 2005, et ceci tout en respectant l'intention de ses donateurs.». Sachez enfin que nous pouvons également être soumis à tout moment à un contrôle de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales).

Retrouvez l’ensemble de nos comptes sur la page Transparence financière.

8. Comment sont gérés les excédents/ les réserves financières de l’association ?

En 2016, plus de 97% des ressources de Médecins Sans Frontières sont d’origine privée. Ces fonds garantissent à l'association une indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques et des institutions. Ils nous permettent également de déclencher des opérations en urgence, en utilisant nos fonds propres et sans devoir attendre d'autres types de financement.

Le département de la collecte de fonds a donc pour objectif de collecter les dons venant de particuliers et d'entreprises : en 2016, 3,5% des dépenses de MSF ont été consacrées à la recherche et la fidélisation de ses donateurs.

Retrouvez l’ensemble de nos comptes sur la page Transparence financière.

9. D’où proviennent les ressources financières de MSF ?

En 2016, plus de 97 %  des ressources de Médecins Sans Frontières sont d’origine privée. Ces fonds garantissent à l'association une indépendance vis-à-vis des pouvoirs politiques et des institutions. Ils nous permettent également de déclencher des opérations en urgence, en utilisant nos fonds propres et sans devoir attendre d'autres types de financement. 

Le département de la collecte de fonds a donc pour objectif de collecter les dons venant de particuliers et d'entreprises : en 2016, 3,5 % des dépenses de MSF ont été consacrées à la recherche et la fidélisation de ses donateurs. 

Retrouvez l’ensemble de nos comptes sur la page Transparence financière.

10. Pourquoi Médecins Sans Frontières ne fait-elle pas partie du Comité de la Charte ?

Médecins Sans Frontières était membre du Comité de la charte au moment de sa création et s’en est retirée en septembre 1990. Pourquoi ? À l’époque, le principe du contrôle croisé, exercé par les associations elles-mêmes, les unes envers les autres, nous a semblé peu propice à favoriser le libre exercice de ce contrôle.

Aujourd’hui, et alors que le rôle du Comité de la Charte est régulièrement médiatisé, nous n’avons pas l’intention d’y adhérer à nouveau.  Nous considérons en effet que le Comité de la Charte n’offre pas de garantie supplémentaire par rapport aux autres contrôles auxquels nous sommes soumis.

11. Fraudes : quelles mesures sont mises en place pour limiter les fraudes ?

MSF a mis en place un certain nombre de contrôles pour limiter les risques de fraudes.

  • Surveillance des fraudes : l'alerte est assurée par le système de veille des cabinets d'avocats qui collaborent avec MSF, la vigilance des services de communication de l'organisation et les donateurs eux-mêmes. Nous sommes régulièrement alertés par des personnes qui ont reçu un mail ou un courrier suspect et qui ont l'excellent réflexe de vérifier auprès de nous l'origine de ces derniers.
  • Limiter les risques de fraude : le principal moyen de limiter la fraude est l'information. Nous avons développé différents outils d'information aux donateurs et plus largement à quiconque recherche des informations sur notre association, notamment sur notre site internet. Un espace « Nous contacter » sur notre site permet d'entrer en contact avec nous pour vérifier une information ou l'origine d'un courrier. Une adresse internet fraud@msf.org permet également de vérifier ou d'alerter sur des démarches suspectes.
  • Protection de la marque : Médecins Sans Frontières est une marque déposée dont la protection est assurée par le service juridique de l'organisation à l'échelle internationale. Nous surveillons les utilisations de la marque Médecins Sans Frontières et des noms proches qui pourraient créer la confusion, sur tous les supports y compris internet, nous intervenons pour faire cesser ces utilisations et portons plainte au besoin (une quarantaine d'interventions du service juridique par mois).
12. Qu’est-ce que le fonds d’urgence ?

Ce fonds d’urgence constitue une enveloppe financière que MSF mobilise en fonction des besoins prioritaires identifiés par ses équipes sur le terrain. Ce fonds permet de financer les interventions médicales d’urgence de MSF auprès des populations en détresse, lors de crises humanitaires exceptionnelles comme les catastrophes naturelles, les conflits armés, les épidémies…

En donnant au fonds d’urgence, vous permettez à nos équipes d’agir sans attendre et en toute indépendance en apportant une réponse appropriée aux besoins essentiels des populations. Plus d’infos…

Je suis donateur

1. Que puis-je faire sur mon Espace donateurs ?

Votre espace donateurs (www.msf.fr/donateurs)  vous permet de :

  • modifier vos informations personnelles et bancaires
  •  s’abonner à notre newsletter
  • faire un don
  • mettre en place un don régulier par prélèvement automatique
  • modifier votre soutien régulier
  • récupérer votre reçu fiscal
  • modifier votre mot de passe, …
2. Comment puis-je accéder à Mon Espace Donateur ?

Pour accéder à votre espace donateurs, il vous suffit de vous rendre à l’adresse suivante : www.msf.fr/donateurs. Vous pourrez également vous y rendre via le site www.msf.fr, un bouton pour y accéder se trouve tout en bas de la page.

3. Je ne parviens pas à me connecter à mon espace donateurs, comment retrouver mon identifiant et mon mot de passe ?

Pour obtenir vos identifiant (composé d’une lettre et d’un chiffre) et mot de passe, remplissez le formulaire en cliquant ici. Vos identifiants de connexion vous seront adressés dans les 24h à 48h suivant la réception de votre demande. Pour toute demande urgente, vous pouvez contacter notre service donateurs au 01 40 21 27 27 du lundi au jeudi de 9h à 13h et de 14h à 18h et le vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h.

Pour obtenir votre mot de passe et accéder à votre espace donateurs, rendez-vous sur la page d’accueil de votre espace donateurs (www.msf.fr/donateurs)  et cliquez sur « Je ne connais pas mon mot de passe ». Il vous suffira de renseigner votre identifiant donateur, votre nom et votre email : votre mot de passe vous sera automatiquement adressé.

4. Comment modifier ou arrêter mon prélèvement régulier en faveur de MSF ?

Depuis plus de 45 ans, Médecins Sans Frontières agit auprès des populations victimes de crises, de conflits, de catastrophes naturelles ou d’épidémies, grâce au soutien de ses donateurs. Avec 97,7% de ressources privées (c'est-à-dire issues de la générosité publiques, de fonds privés et d’autres ressources), c’est à vous que MSF doit son indépendance financière.

Si toutefois votre situation personnelle avait changé ou si vous ne souhaitez plus soutenir Médecins Sans Frontières, vous pouvez directement diminuer ou interrompre le prélèvement de vos dons sur votre espace donateurs (www.msf.fr/donateurs) ou appeler notre service donateurs au 01 40 21 27 27.

5. J'ai fait un don régulier par erreur, je souhaitais faire un don unique. Comment procéder pour annuler mon don régulier ?

À tout moment, vous pouvez modifier ou arrêter votre prélèvement régulier en faveur de MSF en vous rendant sur votre Espace Donateurs (www.msf.fr/donateurs) ou en appelant notre service donateurs au 01 40 21 27 27.

6. Comment indiquer à MSF un changement de coordonnées personnelles et bancaires ?

Pour nous informer de vos nouvelles coordonnées personnelles ou bancaires, vous pouvez soit :

  • vous rendre sur votre espace donateurs (www.msf.fr/donateurs)
  • nous adresser un email à l’adresse donateurs@paris.msf.org, sans omettre de nous communiquer vos coordonnées complètes, votre identifiant donateur (et votre nouveau RIB en cas de changement de coordonnées bancaires)
  • par courrier, à l’adresse suivante : Médecins Sans Frontières – Service des donateurs – 8 rue saint Sabin – 75011 PARIS.
7. Comment MSF assure la protection de mes données personnelles ?

Conformément à ses engagements, Médecins Sans Frontières n’échange pas votre adresse avec d’autres associations.

Conformément à la Loi française N· 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (CNIL), tout utilisateur ayant déposé sur ce site des informations directement ou indirectement nominatives, peut demander la communication des informations nominatives le concernant en s'adressant à: MÉDECINS SANS FRONTIÈRES Service relation donateurs 8 RUE SAINT SABIN 75011 PARIS et les faire rectifier le cas échéant.

8. Mes données disponibles dans mon espace donateurs sont-elles protégées ?

Les données de nos donateurs sont hébergées dans des serveurs de prestataires avec lesquels nous avons des contrats rédigés par des juristes avec des clauses très strictes sur l’utilisation et la protection des données. Les données apparaissant dans votre espace donateurs sont également hébergées par ses mêmes prestataires et soumises aux mêmes clauses strictes. Par ailleurs l’accès à votre espace donateurs est sécurisé avec un accès restreint à vous seul par un identifiant et un mot de passe personnel.

 

9. Quand et comment puis-je obtenir mon reçu fiscal MSF ?

Si vous soutenez MSF par des dons ponctuels, votre reçu fiscal doit vous parvenir par courrier ou par email dans les 10 à 15 jours suivant votre don. Si vous apportez un soutien régulier (par prélèvement automatique), l’envoi de votre reçu a lieu au printemps (fin mars) de chaque année, pour les dons de l’année précédente. Dans tous les cas, si vous ne l’avez pas reçu ou si vous  l’avez égaré, vous pouvez télécharger un duplicata sur votre espace donateur (www.msf.fr/donateurs) ou le demander depuis notre formulaire de contact.

 

10. J'ai perdu mon reçu fiscal, comment obtenir un duplicata ?

Vous pouvez télécharger un duplicata de votre reçu fiscal sur votre espace donateur (www.msf.fr/donateurs) ou le demander depuis notre formulaire de contact.

11. Je souhaite recevoir mon reçu fiscal par courrier

Notre service donateurs est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. N'hésitez pas à nous contacter par e-mail : donateurs@paris.msf.org ou par téléphone au 01 40 21 27 27

12. Comment déclarer mes dons faits à l'association MSF et de quelle réduction fiscale je bénéficie ?

Lorsque vous remplissez votre déclaration d’impôt en ligne ou par formulaire, vous devez reporter le montant global de vos dons annuels sur la ligne prévue à cet effet. Que vous envoyez votre déclaration par courrier. Ou que vous la fassiez par internet, il n’est plus nécessaire de joindre votre reçu fiscal à votre déclaration. Il vous faudra néanmoins le conserver puisque l’administration peut vous le réclamer plus tard.  75% du montant de votre don au profit de Médecins Sans Frontières peut être déduit de votre impôt sur le revenu dans la limite de 537€ de don (pour les dons versés au titre de l’année 2018), 66% au-delà.

Fiscalité

1. Quelle est la base de calcul de l'IFI ?

L’IFI est calculé sur le patrimoine net taxable, c’est à dire sur la valeur des biens immobiliers imposables après déduction des dettes, au 1er janvier de l'année.
On entend par patrimoine immobilier : les biens meubles ou immeubles possédés directement ou indirectement par le foyer fiscal du redevable de l’impôt. Ne rentrent pas dans le calcul, les biens totalement ou partiellement exonérés : les biens professionnels, les objets d’art, d’antiquités ou de collection, les bois et forêts ou les parts de groupement forestiers, les titres reçus dans le cadre de souscriptions au capital de PME (sauf s’ils sont déjà exonérés au titre de biens professionnels). Sont également déduites les dettes, non professionnelles justifiables, à la charge du contribuable au 1er janvier de l’année.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur fondation.msf.fr/faq, rubrique IFI - Impôt sur le revenu

2. A partir de quel montant de patrimoine est-on redevable de l’IFI en 2018 ?

Si votre patrimoine net taxable :

- est inférieur ou égal à 1,3 million d’€ vous êtes exonéré d’IFI ;

- est supérieur à 1,3 million d’€, vous déclarez votre IFI sur le même document que votre déclaration de revenus et vous devez joindre en annexe la liste détaillée de vos biens immobiliers et valeurs immobilières.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur fondation.msf.fr/faq, rubrique IFI - Impôt sur le revenu Dons IFI

3. Quel est le barème de l’IFI en 2018 ?

Retrouvez le barème de l'IFI en 2018 sur fondation.msf.fr/faq, rubrique IFI - Impôt sur le revenu

Legs, assurances-vie et donations

1. Quelle différence entre un legs et une donation ?

La donation est effectuée du vivant du donateur et s’effectue impérativement sous acte notarié. Le legs intervient au décès de la personne, après ouverture de son testament.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

2. Les époux peuvent-ils rédiger un testament commun ?

Non, les époux ne peuvent pas rédiger un testament commun en droit français. Le testament est un document personnel et individuel. Vous devrez donc rédiger votre testament chacun de votre côté.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

3. Mon conjoint compte-t-il parmi mes héritiers réservataires ?

Non, en droit français les enfants sont seuls héritiers réservataires et ne peuvent être déshérités. Votre conjoint, sauf dispositions contraires précisées dans votre testament, peut toutefois prétendre d’emblée au quart de votre patrimoine en pleine propriété ou à l’usufruit de la totalité. En l’absence d’enfant, votre conjoint est considéré comme héritier réservataire.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

 

*La réserve héréditaire a été définie par la loi du 23 juin 2006, au sein de l'article 912 du Code civil.

4. Si je vous lègue mon patrimoine, puis-je encore disposer de mes biens ?

De votre vivant, vous continuez à disposer de vos biens comme vous l’entendez. Le legs ne prend effet qu’après votre décès, et nous disposerons de votre patrimoine tel que vous l’aurez laissé.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

5. Puis-je donner un bien dont je viens d’hériter ?

En effet, vous pouvez donner un bien dont vous venez d’hériter, il s’agit alors d’une « donation sur succession », régie par l’article 788-III du Code Général des Impôts. Cette donation vous permet de bénéficier d’une réduction des droits de succession à hauteur du montant donné à Médecins Sans Frontières. Attention, pour être valide, cette donation doit être impérativement finalisée dans les 6 mois suivant le décès de la personne dont vous avez hérité.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

6. Puis-je modifier mon testament ?

Vous pouvez modifier votre testament à tout moment en prenant toutefois quelques précautions. N’oubliez pas pour un testament olographe, de mentionner que ce présent testament annule et remplace toute autre disposition antérieure. Si vous aviez fait enregistrer votre précédent testament au Fichier des Dispositions des Dernières Volontés, pensez à demander à votre notaire de procéder au changement en faisant enregistrer ce nouveau document.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

7. Dois-je vous prévenir si je contracte une assurance-vie en votre faveur ?

Nous serons bien sûr ravis de le savoir pour vous remercier personnellement de votre généreuse intention, mais cela n’a pas de caractère obligatoire. L’essentiel est d’indiquer très clairement le nom et l’adresse du ou des bénéficiaires lors de la souscription de votre assurance-vie.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

8. Mon assurance-vie doit-elle être notifiée dans mon testament ?

Il n’est pas nécessaire de notifier votre assurance-vie dans votre testament ; Si toutefois vous décidez de l’indiquer, il n’est pas nécessaire de préciser les bénéficiaires. Assurez-vous seulement que vous avez bien indiqué les noms et adresses des bénéficiaires de votre assurance-vie lors de sa souscription et pensez à les modifier si vous prenez d’autres dispositions. En cas de changement, demandez à l’organisme souscripteur de vous fournir l’avenant à votre contrat.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.org

9. Quel est le montant des droits de succession que vous devrez acquitter sur mon assurance-vie ?

Reconnue d’utilité publique, l’association Médecins Sans Frontières est exonérée des droits de mutation sur tous les biens dont elle hérite. Elle recevra donc l’intégralité du montant de votre assurance-vie.

Pour toute question, contactez Catherine Béchereau au 01 40 21 29 09 ou par courriel : relations.testateurs@paris.msf.og

Partenariat entreprise et fondation d’entreprise

1. Dans quel but MSF met-elle en place des partenariats avec les entreprises ?

MSF développe des partenariats avec les entreprises et fondations d’entreprises afin de permettre et faciliter la réalisation de sa mission sociale : par le financement de ses programmes mais aussi grâce à l’apport de compétences ou de matériels.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Agir avec votre entreprise.

2. MSF travaille-t-elle avec toutes les entreprises ?

MSF étudie au cas par cas toutes les propositions de partenariat et de soutien qui sont faites par des entreprises et des fondations.

MSF noue des partenariats avec des entreprises qui partagent sa vision et ses valeurs ; elle se réserve notamment le droit de refuser un partenariat ou un soutien financier d’entreprises dont les activités sont liées à l’armement, au tabac, à l’industrie pharmaceutique, à l’extraction de matières premières, aux jeux d’argent, à l’alcool.

Les partenariats ne doivent en aucune façon compromettre les opérations, la neutralité, l’indépendance ou la sécurité des équipes MSF sur le terrain, ni porter atteinte à l’image et à la crédibilité de l’association.

Au-delà de ces principes, MSF cherche à s’associer à des entreprises engagées dans une démarche de responsabilité sociétale et s’employant à respecter notamment les droits de l’homme, l’environnement, les relations et conditions de travail, la loyauté des pratiques, les questions relatives à la communauté et au développement local, les droits de propriété intellectuelle et la gouvernance.

 

3. Comment mon entreprise peut-elle organiser un événement au profit de MSF ?

MSF étudie au cas par cas les propositions qui lui sont faites. Chaque opération est encadrée juridiquement, un montant minimum garanti est demandé aux entreprises qui utilisent l’image de l’association dans le cadre de ce partenariat.

Contactez notre service partenariats pour nous faire part de votre projet : 01 40 21 57 45, clemence.lhermenault@paris.msf.org

4. Mon entreprise peut-elle bénéficier d’une réduction d’impôt en soutenant MSF ?

Les dons en faveur de Médecins Sans Frontières « ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 60 % de leur montant, pris dans la limite de 5‰ du chiffre d'affaires [HT], effectué par les entreprises assujetties à l'impôt sur le revenu ou à l'impôt sur les sociétés. » Extrait de l’article 238bis du Code Général des Impôts.
Si la limite de 5‰  du CA est dépassée, la loi prévoit un report de la réduction d’impôt jusqu’aux cinq exercices suivant le don.

J'ai rencontré des équipes MSF dans la rue

1. Comment s’assurer qu’une personne m’abordant dans un lieu public est bien de MSF ?

Les recruteurs de donateurs pour Médecins Sans Frontières sont tous salariés. Vous pourrez les croiser dans la rue, les centres commerciaux et chez votre médecin.

Nos recruteurs de donateurs portent tous une veste blanche ou bleu marine au sigle de MSF. En hiver, une parka bleue, toujours avec le logo MSF, peut également être utilisée.

Tous nos recruteurs de médiateurs portent un badge. Ce badge permet de les identifier clairement : il comprend leur nom, celui de leur responsable, leur photo, et le numéro de téléphone de notre association.

Vous pouvez également appeler notre service donateur au 01 40 21 27 27. Votre interlocuteur sera en mesure de vous indiquer quand et où nos équipes se sont rendues.

2. Qui sont les personnes qui collectent pour MSF dans la rue ?

Les personnes qui collectent dans la rue sont soient salariées de MSF, soient salariées d'entreprises spécialisées dans la collecte de fonds en Face à Face.

3. Comment rejoindre une équipe de face à face ?

Être recruteur de donateurs, c’est aller à la rencontre des passants dans les lieux publics ou espaces privés pour faire connaitre les actions de MSF et proposer aux personnes rencontrées de s’engager dans la durée à nos côtés.

Vous êtes dynamique et enthousiaste à l'idée de défendre les missions de MSF, vous pouvez nous rejoindre :  postulez ici

4. Où rencontrer une équipe de face à face ?

Retrouvez les dates et villes de nos prochaines missions sur Devenir recruteurs de donateurs pour MSF.

Je souhaite travailler pour MSF

1. Est-il possible d'effectuer un stage sur le terrain ?

MSF n'est pas en mesure d'accueillir de stagiaires sur le terrain, essentiellement en raison du manque de possibilités d'encadrement. L'exercice préalable de responsabilités professionnelles constitue une condition indispensable pour partir en mission. Cette expérience permet de garantir un niveau suffisant de compétences pratiques autant qu'une certaine maturité acquise au contact du monde du travail, et permet de bénéficier de la crédibilité nécessaire auprès des interlocuteurs locaux.

Voir notre Processus de recrutement (deux années d’expériences professionnelles ne sont en effet pas requises pour toutes les professions).

2. Quels sont les risques liés à l'insécurité et quelle est l'attitude de MSF en la matière ?

Les risques liés à l'insécurité font partie intégrante de la réalité MSF ; ils ne doivent être ni exagérés ni minimisés. Ils recouvrent principalement les conditions de circulation (état des routes, état du parc automobile, obstacles divers), les moyens financiers et matériels et les situations de conflit (ouvert ou latent.) Pour faire face aux conditions de circulation, des véhicules en état de marche et régulièrement entretenus sont mis à disposition des projets. MSF impose le respect des règles de circulation en vigueur et le port de la ceinture de sécurité, et confie la plupart du temps la conduite de ses véhicules à des chauffeurs locaux expérimentés. Les moyens financiers et matériels affectés aux projets peuvent attiser les convoitises, à fortiori dans des pays où les conditions de vie de la population sont précaires et peuvent entraîner une criminalité accrue. MSF veille à l'usage discret et modéré de ces moyens, ainsi qu'à l'instauration de mesures de précaution adaptées.

En ce qui concerne les situations de conflit, le respect des principes de neutralité et d'impartialité (voir Charte de MSF) constitue la meilleure garantie de sécurité, mais n'exclut pas la nécessité de mesures plus concrètes : chaque mission élabore ainsi son propre plan de sécurité, en fonction de la situation sur le terrain et des informations récoltées quotidiennement. En outre, une intégration réussie au sein de la population locale peut avoir un impact considérable en termes de prévention. Le cas échéant, une décision d'évacuation peut être prise, après consultation des différents acteurs concernés sur le terrain et au siège. En cas d'incident critique (accident, agression, autre événement traumatisant…), MSF peut dépêcher sur place des membres de son personnel formés aux techniques du debriefing émotionnel et compter sur un réseau extérieur de psychologues.

3. Un départ en couple ou en famille est-il possible ?

Les conditions de sécurité, les difficultés à trouver du travail en dehors de MSF, les possibilités restreintes de logement, le manque de structures scolaires et médicales adaptées sont autant de facteurs qui rendent difficile un départ en couple ou en famille. Un départ en couple ou en famille peut néanmoins être envisagé par la suite, pour autant que le lieu de l’intervention l'autorise et uniquement sur des postes de coordination. Recevoir la visite de la famille ou d'amis pendant la mission est possible, mais uniquement si la situation le permet et pendant les périodes de repos de l'expatrié. Tous les frais afférents à cette visite sont à charge de la personne visitée.

4. Quelles sont les conditions de vie en mission ?

Les conditions de vie varient d'un pays à l'autre, voire d'une région à l'autre, en fonction des disponibilités locales, notamment en ce qui concerne les infrastructures de logement et de travail. Dans tous les cas, MSF s'efforce d'offrir à ses équipes un environnement favorisant le bon déroulement des activités d'assistance, tout en tenant compte des standards de vie locaux. Cependant, dans la phase initiale d'une intervention d'urgence, les conditions de vie peuvent parfois être précaires. En général, les expatriés d'une même équipe disposent chacun d'une chambre propre, dans une même maison (sauf familles).

5. Quelles sont les conditions offertes par MSF ?

Le volontaire est indemnisé contrairement au bénévole qui fournit un acte gratuit. Cette indemnité dont le montant est de 1 111€ (1 134€ nets non imposables pour les volontaires résidant en France) vise d'une part à compenser les charges personnelles qui continuent de courir dans le pays de résidence (loyer, crédit…), d'autre part à faciliter le retour et la réinsertion professionnelle. A l’issue de la première année de mission, le volontaire pourra accéder au statut de salarié et signera dès lors des contrats à durée déterminée pour le temps de mission. Les volontaires bénéficient (selon leur expérience) d'une convention de volontariat ou d’un contrat de travail à durée déterminée, de la durée de la mission. Le montant de l'indemnité (ou salaire) varie selon l'expérience antérieure et le niveau de responsabilité du poste. Ce contrat de travail assure le maintien du volontaire dans son système social, MSF complétant cette couverture de base par une assurance complémentaire (maladie, invalidité, pension) et une cotisation retraite à la Caisse des Français à l'étranger. MSF prend également en charge le voyage aller/retour au pays de mission, les frais de vaccination et de visa, le logement sur place, le rapatriement sanitaire le cas échéant. Un per diem est versé sur place pour couvrir les frais de vie courants.

6. Peut-on faire carrière chez MSF ?

Si l'on peut difficilement parler de carrière au sens classique du terme, principalement en raison de l'environnement mouvant dans lequel MSF évolue et de certaines contraintes inhérentes à l'expatriation, MSF offre la possibilité d'un épanouissement personnel et professionnel dans la durée : les candidats qui rejoignent l'association aujourd'hui assumeront demain les responsabilités d'un coordinateur terrain, d'un coordinateur en capitale ou d'un chef de mission. Certains occuperont des fonctions au siège de l'organisation. Tout au long de leur parcours suivi par des gestionnaires de pools, ils auront la possibilité de suivre des formations dans divers domaines techniques et d'autres axées sur le management. A certaines conditions (ancienneté, engagement), une aide financière est envisageable pour ceux qui souhaitent suivre des études complémentaires en rapport avec les activités de MSF.

7. Dans quels délais le départ en mission a-t-il lieu ?

Plusieurs facteurs peuvent influencer ce délai : le nombre et la complexité des postes à pourvoir à une époque donnée, le degré d'urgence de la mission (en cas de crise majeure, le départ peut avoir lieu dans les 24 heures), la disponibilité des candidats répondant au profil recherché, l'anticipation des besoins (le délai variera selon qu'il s'agit d'un remplacement prévu de longue date ou d'une ouverture de poste inopinée). Les candidats qui partent en mission pour la première fois sont invités à suivre une formation au départ (les journées d’accueil) organisée par MSF. A l’issue de cette formation, l'attente peut varier de quelques jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Néanmoins, MSF demande une mise à disponibilité pendant trois mois suivant la formation.

8. Peut-on choisir sa destination ?

L'intérêt pour une destination particulière ne doit pas primer sur l'engagement auprès des populations en danger, dans le respect de la Charte de MSF : il s'agit avant tout de répondre aux besoins de ces populations, quel que soit le lieu.


De ce fait, aucun recrutement de volontaire ne s'effectue en rapport direct avec un poste identifié, ni même pour un pays défini. Toutefois, une expérience préalable dans une région donnée pourrait, le cas échéant, constituer un atout pour les projets développés par MSF dans cette même région.

9. Que puis-je faire pour aider MSF en région ?

Nous vous invitons à prendre contact avec l'antenne régionale la plus proche de chez vous pour connaître les possibilités d'engagement bénévole auprès de MSF.

Vous n'avez pas encore de réponse à votre question ? Contactez-nous

* Champs obligatoires pour l’envoi du formulaire