Covid-19 : Médecins Sans Frontières lance un appel d’urgence à la mobilisation de personnel médical pour les Ehpad

MSF fournit une assistance médicale dans les centres Covid+ en Île-de-France
© Agnes Varraine-Leca/MSF

L’association médicale humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) lance un appel aux professionnels médicaux et paramédicaux pour prendre part à une intervention d’urgence dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), notamment en région parisienne. L’objectif : constituer des équipes de médecins, d’infirmiers et de psychologues, afin d’accompagner les structures les plus fragilisées et d’y renforcer la prise en charge médicale. 

Des améliorations importantes ont été réalisées depuis le printemps pour aider les Ehpad à faire face à la Covid-19, concernant par exemple l’accès au dépistage et aux équipements de protection individuels. Les acteurs sanitaires locaux, les directions et équipes d’Ehpad sont mobilisés pour répondre à la crise et les pouvoirs publics appellent et cherchent à soutenir le secteur, annonçant notamment l’arrivée de douze mille professionnels de santé dans les hôpitaux et les Ehpad. Pourtant, le manque de ressources humaines, en particulier médicales, reste aujourd’hui criant dans de nombreux Ehpad. Des renforts sont indispensables pour fournir des soins thérapeutiques adéquats et dignes aux résidents, qu’ils soient liés ou non à la Covid-19, organiser le lien avec les hôpitaux, le respect du protocole sanitaire et lorsque cela est nécessaire, offrir des soins de fin de vie.

Médecins Sans Frontières lance aujourd’hui un appel à la mobilisation des médecins, infirmiers et psychologues. L’association pilotera ainsi des équipes médicales mobiles qui seront mises à disposition en urgence en fonction des besoins les plus pressants remontant des Ehpad.  

« Dans certains cas, il s’agira de renforcer directement les soins médicaux et infirmiers, dans d’autres de fournir des conseils techniques pour contrôler les risques d’infection et continuer d’organiser des visites de famille par exemple. Un soutien psychologique pour le personnel et les résidents continuera d’être proposé et dans certains cas nous pourrions aussi fournir des équipements médicaux, notamment pour assurer un apport d’oxygène aux patients rencontrant des difficultés respiratoires. Ce dispositif se concentrera sur les Ehpad avec lesquels nous sommes en contact en Ile de France, mais nous sommes d’ores et déjà en train d’explorer comment l’étendre à d’autres régions », déclare Dr. Jean-Hervé Bradol, médecin MSF. 


Les candidatures pour rejoindre les équipes médicales de MSF en EHPAD peuvent être déposées dès aujourd’hui via le formulaire dédié.

Recrutement en support aux Ehpad

Vous êtes médecin, infirmer.e ou psychologue et souhaitez travailler avec MSF sur cette opération ?

Je souhaite postuler

Présente depuis avril 2020 dans 56 Ehpad, MSF propose à ces derniers depuis juillet 2020 des formations et groupes de parole visant à prévenir les risques psycho-sociaux chez le personnel ayant fait l’expérience de la première vague de la Covid-19 et à les accompagner pour mieux prendre en compte la santé mentale des résidents.

A travers ces activités, MSF a été témoin des situations parfois extrêmes endurées par les résidents et le personnel souvent livrés à eux-mêmes sur le plan médical. « La détresse et l’épuisement d’une partie du personnel des Ehpad s’ajoutent aux difficultés structurelles du secteur. Avec des services hospitaliers de plus en plus sous tension, il faut impérativement et immédiatement donner aux Ehpad les moyens de fournir sur place des soins aux personnes âgées qui en ont besoin », déclare Olivia Gayraud, coordinatrice du programme MSF en soutien aux Ehpad.

Vous travaillez dans un Ehpad

Découvrez comment MSF peut vous aider

En savoir plus

Faute de renforts médicaux suffisants et régulièrement confronté à l’impossibilité d’hospitaliser leurs résidents malades lors de la première vague, une partie du personnel de ces établissements est épuisé après avoir vécu des expériences traumatisantes qu’il redoute de devoir à nouveau affronter. Des aide-soignants ont ainsi rapporté à nos équipes avoir dû gérer, de nuit et avec pour seul soutien une assistance téléphonique, des cas médicaux complexes, allant bien au-delà de leur formation, voire assister impuissants à l’agonie de résidents en manque d’oxygène, faisant de leur mieux pour les soulager sans moyen adaptés. 

« Les manifestations de psycho-traumatismes, d’anxiété, les flashbacks visuels et auditifs ainsi que les douleurs somatiques telles que la perte de poids ou les troubles du sommeil font partie des séquelles fréquemment rapportées par le personnel que nous rencontrons dans le cadre de nos actions », explique Marie Thomas, psychologue et responsable du volet santé mentale du programme MSF.

Plus de 40 000 personnes sont mortes des suites de la Covid-19 en France depuis mars, dont plus de 12 500 dans les Ehpad. Alors que l’épidémie s’étend sur le territoire national, il est urgent de soutenir le personnel des Ehpad déjà fragilisé par la première vague et leur permettre d’apporter le meilleur accompagnement possible aux résidents.

D’avril à juin 2020, MSF a apporté son soutien à 30 EHPAD d’Ile de France, hébergeant plus de 2 000 personnes âgées, en fournissant  des soins médicaux auprès des résidents, du matériel de protection et un appui technique principalement en matière de contrôle et prévention des infections. En juillet 2020, un programme de soutien en santé mentale est lancé dans 34 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, incluant de la formation et du soutien psychologique sous forme de groupes de paroles - à ce jour, 188 personnes en ont bénéficié. L’association est également intervenue dans des établissements similaires en Belgique, en Espagne, en Italie et aux Etats unis notamment.

Soutenez nos interventions

Votre don permet à nos équipes d’agir dans le monde entier

Je donne

À lire aussi