URGENCE GAZA

Rouvrir une clinique dans la ville de Gaza :
« Nous avons vécu les jours les plus difficiles de notre vie »

Regarder la vidéo

Fonds Régional Urgence Gaza

Chapo

Grâce à vous, nos équipes peuvent continuer d'agir pour sauver des vies dans la région de Gaza.

je donne au Fonds Régional d'Urgence Gaza

[Podcast] RENCONTRE AVEC Marie Thomas, psychologue en EHPAD

La Résidence Magnolia à Jette, Bruxelles. L'une des maisons de retraite soutenues par les équipes mobiles de MSF face à la Covid-19.
La Résidence Magnolia à Jette, Bruxelles. L'une des maisons de retraite soutenues par les équipes mobiles de MSF face à la Covid-19. © Olivier Papegnies/MSF

Depuis avril 2020, Marie Thomas, psychologue et responsable des activités de santé mentale liées à la Covid-19 pour MSF, intervient en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Dans rencontre avec, elle raconte l’abandon des résidents et personnels d’EHPAD par les autorités sanitaires publiques, la détresse de ces derniers face à la deuxième vague épidémique et les troubles psychotraumatiques avec lesquels ils vivent désormais au quotidien.

En France, d’avril à juin 2020, Médecins Sans Frontières a apporté son soutien à 30 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) d’Ile-de-France, qui hébergeaient alors plus de 2000 résidents. Ce soutien consistait à fournir des soins médicaux auprès des résidents, donner du matériel de protection, apporter un appui technique principalement en matière de contrôle et prévention des infections. 

Au cours de cette intervention, l’équipe MSF a pu observer que les résidents et personnels de ces établissements avaient été livrés à eux-mêmes et abandonnés par les autorités sanitaires publiques, laissant de nombreux sinistrés. En juillet 2020, MSF met en œuvre un programme visant à diminuer les risques psycho-sociaux des personnels en EHPAD (groupes de parole, formation, accompagnement des directions) et à les sensibiliser à la santé mentale des personnes âgées. Cette intervention est renforcée en novembre 2020 avec des équipes mobiles pour répondre aux besoins en EHPAD face à la deuxième vague épidémique de Covid-19.

À lire aussi