URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Afghanistan : MSF condamne la décision des autorités talibanes d'interdire aux femmes afghanes de travailler pour les Nations Unies

MSF condamne l'interdiction faite aux femmes Afghanes de travailler
Des femmes assises dans la salle d'attente à l'extérieur du centre de nutrition thérapeutique ambulatoire (ATFC) de MSF à Kandahar, en Afghanistan. © Tasal Khogyani/MSF

Les autorités talibanes viennent d'interdire aux femmes afghanes de travailler dans les agences des Nations Unies dans le pays. Il s’agit d’une nouvelle étape dans leur politique visant à exclure durablement les femmes de la vie publique, après leur exclusion des organisations non gouvernementales (ONG) prononcée à la fin du mois de décembre.

Aucun pays ne peut se passer d’une moitié de sa population, et aucune organisation ne peut espérer fonctionner et délivrer une assistance adaptée sans la participation active des femmes. Cette nouvelle disposition ne peut qu’aggraver encore le sort de la population afghane et la crise économique et humanitaire qui sévit dans le pays.

MSF condamne fermement cette décision des autorités afghanes. Les femmes jouent un rôle crucial dans la délivrance de l’aide humanitaire et l’accès aux soins médicaux. C’est pourquoi MSF en Afghanistan reste mobilisée avec toutes ses équipes - telles qu’elles sont - pour garantir les soins à tous ceux et à toutes celles qui en ont besoin.

À lire aussi