URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Diphtérie : vaccination de masse dans le centre du Tchad pour contrer l’épidémie

Des équipes MSF chargent le matériel pour une campagne de vaccination massive dans la région de Batha au Tchad. 
Des équipes MSF chargent le matériel pour une campagne de vaccination massive dans la région de Batha au Tchad.    © MSF/Johnny Vianney Bissakonou

En réponse à l’épidémie de diphtérie qui touche plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, les équipes MSF ont lancé une campagne de vaccination dans la région de Batha, dans le centre du Tchad, en collaboration avec le ministère de la Santé publique.

Depuis juin 2023, plus de 825 cas de diphtérie et 36 décès ont été enregistrés au Tchad. En réponse à cette épidémie, MSF s'est mobilisée dès le mois de décembre 2023, aux côtés du ministère de la Santé publique tchadien, afin d’assurer la prise en charge des cas de diphtérie ainsi qu’une surveillance épidémiologique dans la région de Batha.

« C’est une maladie infectieuse très contagieuse, sans traitement rapide, et le risque de décès est très élevé, explique le Dr Elie Fokzia, Délégué régional de la Santé dans le Batha. La vaccination reste le meilleur moyen de protéger contre la diphtérie et cette protection est normalement assurée par les programmes de vaccination de routine. Le problème est qu’à ce jour, beaucoup de nos enfants échappent encore à la vaccination de routine et sont vulnérables à cette maladie. » 

MSF a lancé ce 29 janvier 2024 une campagne de vaccination de masse en collaboration avec les autorités sanitaires de la région de Batha. L'objectif était de vacciner environ 25 000 personnes âgées de 6 mois à 40 ans dans les zones les plus exposées. Au total, 24489 personnes ont été vaccinées contre la diphtérie sur les 24553 attendues, soit une couverture vaccinale de 99,74 %. Outre la vaccination, MSF mène des actions de sensibilisation et de prévention auprès des populations.

Le Tchad n'est pas le seul pays de la zone sahélienne touché par le retour de la diphtérie. Le Niger et le Nigeria, pays voisins, font notamment face à des flambées épidémiques depuis 2022.

« C’est une maladie qui avait presque disparu et qui revient aujourd’hui en force dans les pays du Sahel, déplore Jean Bourgès, Chef de mission MSF au Tchad. On trouve ainsi, dans plusieurs villages éloignés des centres urbains, des enfants dits “zéro dose”, c’est-à-dire qui n’ont jamais reçu aucun vaccin de routine. »

L'intensification de la réponse à ces épidémies, notamment par des campagnes de vaccination de masse visant à atteindre les populations isolées, et un effort collectif de grande ampleur, pourraient permettre de freiner le retour en force de ces maladies évitables.

À lire aussi