Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

"Chaque habitant de Gaza a souffert de la guerre"

Sana et Abu Abed ont été au centre des secours médicaux MSF au cours de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza.
Sana et Abu Abed, ont été au centre des secours médicaux MSF au cours de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza. © François Dumont/MSF

Tout au long de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, Sana et Abu Abed, ont été au centre des secours médicaux mis en oeuvre par MSF. Elle, infirmière, lui, médecin, ils sont avant tout des Palestiniens vivant dans la bande de Gaza. «Chacun de nous, sans exception, a souffert de cette guerre», se souviennent-ils.    

Tout au long de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, Sana et Abu Abed, ont été au centre des secours médicaux mis en oeuvre par MSF. Elle, infirmière, lui, médecin, ils sont avant tout des Palestiniens vivant dans la bande de Gaza. «Chacun de nous, sans exception, a souffert de cette guerre», se souviennent-ils.

Sana fait aujourd'hui partie des équipes mobiles qui se rendent dans les quartiers les plus touchés par la violence et dans les différentes structures de santé, afin d'identifier et de référer les patients vers l'hôpital MSF.

Abu Abed, lui, coordonne les programmes médicaux de MSF dans la bande de Gaza.

Tous deux restent frappés par le traumatisme subi par la population palestinienne.

Ils racontent : « Il était 11 heures du matin quand les bombardements ont commencé le 27 décembre. Très vite, il y a eu beaucoup de blessés. C'était le chaos. Nous nous sommes rendus dans les hôpitaux pour évaluer les besoins médicaux. »

Aller plus loin

À lire aussi