Turquie, un dispensaire dédié aux femmes et enfants syriens de Gazientep

Inauguration du dispensaire février 2016
Inauguration du dispensaire, février 2016 ©Juan Carlos Tomasi/MSF

En partenariat et en gestion conjointe avec Physicians Across Continents (PAC), MSF a ouvert un dispensaire dédié aux besoins médicaux des femmes et enfants syriens de Gaziantep, dans le sud de la Turquie, à la frontière avec la Syrie.

Sur les quelque 2,5 millions de réfugiés syriens vivant en Turquie, environ 400 000 vivraient à Gaziantep. Parmi eux, la moitié sont des enfants âgés de moins de 15 ans et environ 100 000 sont des femmes en âge de procréer.

« Les soins maternels et pédiatriques constituent les besoins les plus importants au sein de la population syrienne de Gaziantep ; or le gouvernement turc, déjà très sollicité, peine à répondre aux besoins médicaux de cette nombreuse population », constate Massimiliano Rebaudengo, chef de mission MSF en Turquie.

Dans le dispensaire MSF, des soins de santé reproductive, gynécologique, ante et post nataux ainsi que des activités de planning familial sont désormais proposés aux patientes. Les accouchements et les cas plus compliqués sont transférés vers un hôpital de la zone.

En accord avec les autorités turques, ce dispensaire est géré par des pédiatres, des spécialistes de la nutrition, des gynécologues et des sages-femmes syriens. « Nous avons décidé de mettre en place une équipe médicale totalement syrienne car, après avoir échangé avec les patients, nous avons compris que ces derniers seraient plus à l'aise avec du personnel syrien. La langue peut être un problème et nous décidé de le surmonter », explique Massimiliano Rebaudengo.

Le dispensaire est ouvert cinq jours par semaine, sans rendez-vous. L'équipe de MSF est en mesure de recevoir environ 120 femmes par jour. Dans le service pédiatrique, géré par PAC, des consultations médicales, un suivi nutritionnel et des activités de vaccination sont proposées aux enfants âgés de moins de 15 ans.

À lire aussi