Ebola : MSF commence à inclure des patients dans des essais cliniques en RDC

Un travailleur de santé revêt son masque avant d'entrer dans la zone à risque d'un centre de traitement Ebola. Novembre 2018. République démocratique du Congo. 
Un travailleur de santé revêt son masque avant d'entrer dans la zone à risque d'un centre de traitement Ebola. Novembre 2018. République démocratique du Congo.  ©Alexis Huguet

Les centres de traitements Ebola gérés par Médecins Sans Frontières (MSF) à Katwa et à Butembo en collaboration avec le ministère de la Santé participent à l’essai randomisé contrôlé (RCT) de quatre traitements éventuels contre Ebola, au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Les essais ont débuté en novembre dans un autre centre de traitement de la région et les structures de MSF sont désormais en mesure de participer à une activité qui devrait fournir des informations précieuses sur ces produits expérimentaux.

Les traitements qui vont être utilisés dans le cadre du RCT sont le Remdesivir, le mAb114, le REGN-EB3 et le ZMapp. Ils sont proposés aux patients depuis le début de cette épidémie dans le cadre du protocole MEURI sur l’utilisation surveillée des interventions non enregistrées et des interventions expérimentales.

Le passage à un essai clinique constitue une étape cruciale dans l’élaboration d’un traitement contre Ebola car seul un essai clinique peut générer les données scientifiques nécessaires pour tirer des conclusions sur l’efficacité de ces traitements. L’objectif principal de cet essai est d’identifier le plus efficace de ces quatre produits pour traiter les patients infectés par Ebola.


L’essai est régi par un comité directeur réuni par l'Organisation mondiale de la Santé, en collaboration avec l’INRB (Institut national de recherche biomédicale de RDC) et le NIH (National Institute of Health, Institut américain de la Santé) qui dirigent l’essai en collaboration avec d’autres acteurs nationaux et internationaux.

Butembo et Katwa constituent actuellement l’épicentre de l’épidémie d’Ebola déclarée le 1er août 2018 en RDC. Le centre de traitement de Butembo peut accueillir 96 personnes et celui de Katwa, qui a ouvert le mois dernier, 62. Depuis qu’ils ont ouvert, MSF a reçu plus de 2 100 patients dans ces deux centres, dont 250 étaient des cas confirmés et 110 ont guéri.

À lire aussi