Coronavirus : MSF lance des activités dans quatre hôpitaux du nord de l'Italie

Agok hospital
Matériel médical dans un hôpital de Médecins Sans Frontières. ©MSF/Laurence Hoenig

En Italie, des équipes de MSF apportent leur soutien aux autorités sanitaires italiennes en réponse à la pandémie de coronavirus. Le personnel de MSF intervient dans quatre hôpitaux de la province de Lodi, qui fait partie de la région de Lombardie, la plus touchée dans le pays.

L'équipe MSF, composée de spécialistes des maladies infectieuses, d'anesthésistes, d'infirmières et de logisticiens, travaille en collaboration avec les autorités sanitaires locales et le personnel des hôpitaux des villes de Lodi, Codogno, Casalpusterlengo et Sant’Angelo Lodigiano. Elles soutiennent notamment les activités de prévention et les soins aux patients.

« Nous aidons à répondre aux énormes besoins et à la charge de travail du personnel hospitalier local pour soigner les patients, explique le Dr Claudia Lodesani, Présidente de MSF Italie. Il est crucial d'arrêter la transmission du virus. Dans les hôpitaux, nous devons réussir à réduire les risques pour le personnel de première ligne, un facteur clé pour lutter contre la pandémie. »

Le soutien de MSF à l'hôpital de Codogno va permettre la réouverture d'une vingtaine de lits déjà existants, mais qui n'avaient pas été utilisés en raison d'un manque de personnel. Il s’agit également de renforcer les actions de prévention et de contrôle déjà mises en œuvre au sein des hôpitaux, afin d’éviter la transmission du virus et garantir la sécurité du personnel de santé.

« À l'extérieur, tout le monde doit respecter les instructions du ministère de la Santé pour éviter de surcharger les hôpitaux, qui doivent aussi continuer à soigner les gens pour d'autres pathologies », précise Claudia Lodesani.

 

Suivez nos interventions sur le terrain grâce à notre newsletter

Je m'inscris à la newsletter mensuelle

À lire aussi