Festival Cinéma et Droits de l’Homme 2020 à Toulouse et en région Midi-Pyrénées

Festival Cinéma et Droits de l’Homme 2020

Notre antenne de Toulouse vous convie au troisième Festival Cinéma et Droits de l’Homme qui se tiendra du 11 au 26 janvier, à Toulouse et en région Midi-Pyrénées.

Quinze documentaires et trente-quatre projections dans vingt-deux salles de cinéma pour découvrir, s’informer et échanger avec des spécialistes des sujets présentés. Complétés par le témoignage de spécialistes, ces documentaires de grande qualité sont une invitation à s’informer sur l’état des droits humains à travers le monde, la diversité des luttes et des enjeux, le chemin qu’il reste à parcourir pour la construction d’un monde plus juste.

Six organisations (Amnesty International, CCFD Terre-Solidaire, École des Droits de l’Homme, les Amis du Monde Diplomatique, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde), soutenues par de nombreux partenaires, proposent au public de l’agglomération toulousaine, l’Union, Blagnac, Muret, Tarbes, Saint Girons, Saint Gaudens, l’Isle Jourdain, Caussade, Castres, Ax les Thermes, Tarascon sur Ariège, Fronton, Cahors, Carcassonne et Lavelanet de visionner des films issus d’une sélection faite par ces différentes associations et de voir deux expositions, « Irak, la douleur à vif » et « Au contact des différences, quel chemin choisir ? ».
 

Festival Cinéma et Droits de l’Homme 2020

Cette année encore, les discriminations, les droits des femmes, des migrants ou des minorités se trouveront au coeur du festival. Les exécutions extra judiciaires, les violences policières, les ventes d’armes ou les murs qui enferment sont des mécaniques répressives dont nous avons aussi voulu parler sans oublier l’aliénation de nos libertés par le droit de propriété. Et parce que l’espoir d’un monde meilleur reste notre préoccupation, nous l’évoquerons aussi par le rêve, la réconciliation ou notre avenir commun sur une planète menacée.

 

Retrouvez l’intégralité du programme du festival et les bandes-annonces des films sur le site des Amis du Monde Diplomatique

 

À lire aussi