Somalie - MSF soigne des blessés après le bombardement d'un camp de déplacés dans le Sud

A Marere dans la région du Bas Juba au Sud de la Somalie le personnel de MSF a pris en charge des dizaines de blessés suite à un bombardement aérien effectué sur la ville de Jilib.
©MSF

A Marere, dans la région du Bas-Juba au Sud de la Somalie, le personnel de MSF a pris en charge des dizaines de blessés suite à un bombardement aérien effectué sur la ville de Jilib.

Ce bombardement a frappé un camp pour personnes déplacées aux environs de 13h30 le dimanche 30 octobre. Au moins 3 personnes sont mortes et on dénombre 52 blessés, essentiellement des femmes et des enfants. MSF a transporté les blessés à l'hôpital de Marere pour les soigner et les stabiliser. L’équipe pourrait également référer certains patients vers d'autres établissements en raison des capacités chirurgicales limitées à l'hôpital.

La Somalie est frappée par une grave crise humanitaire depuis le mois de mai, et des centaines de milliers de personnes ont été déplacées à cause de la violence et la sécheresse. Jilib abrite une population d'environ 1500 familles déplacées auprès desquelles MSF intervient en fournissant des soins médicaux, y compris de l'alimentation thérapeutique pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë. L'ONG distribue également des biens de première nécessité comme le savon, l'huile de cuisine, des couvertures et du matériel pour abri.

MSF exhorte toutes les parties au conflit en Somalie à respecter les droits des civils dans les conflits.

MSF travaille en Somalie de façon continue depuis 1991 et mène actuellement 13 projets à travers le pays, dont des activités médicales liées à l’urgence en cours, des interventions de vaccination et de nutrition. A Dadaab, au Kenya, MSF a repris ses activités en 2009 et intervient également auprès des réfugiés somaliens dans les camps de Dolo Ado, en Ethiopie.

Dossier Urgence Somalie

Consultez tous nos articles et communiqués de presse sur le thème de l'Urgence Somalie.

À lire aussi