La Fondation SUEZ contribue à l’aide d’urgence apportée par MSF à Madagascar

Exploration in Southern Madagascar
© Ainga Razafy/MSF

Face à la crise alimentaire et nutritionnelle frappant Madagascar, la Fondation SUEZ soutient le programme d’urgence mis en place par Médecins Sans Frontières.

Subissant la pire sécheresse depuis 30 ans, le sud de Madagascar est frappé par une crise alimentaire et nutritionnelle extrêmement préoccupante. On estime que près d’un enfant sur quatre est atteint d’une forme aiguë de malnutrition dans la zone, dont la situation est aggravée par des pathologies associées telles que le paludisme, les infections respiratoires ou les maladies diarrhéiques. Les maladies diarrhéiques touchent, à elles seules, un tiers des enfants malnutris suivis par les cliniques mobiles mises en place par MSF dans le district d’Amboasary, ce qui suggère notamment un manque d’accès à une eau propre.

Partenaire de MSF depuis 2020, la Fondation d’entreprise SUEZ renouvelle son engagement en soutenant financièrement le programme d’urgence mis en place à Madagascar. Ainsi, la Fondation SUEZ contribue au volet accès à l’eau du projet, avec notamment la remise en service de 18 pompes à eau manuelles sur des installations existantes, et la construction additionnelle de 9 puits avec pompe manuelle, qui devrait se terminer au cours du mois d’août 2021.

Pour Anne-Lise Sirvain, Directrice du développement des ressources privées de MSF, « le soutien que la Fondation SUEZ apporte à notre projet d’urgence à Madagascar est très important. La réactivité avec laquelle la Fondation SUEZ a répondu en apprenant que nous avions une opération au Sud de l’île a été remarquable. C'est grâce à ce type d’aide que nos équipes peuvent répondre rapidement aux besoins de la population sur place."