Yémen : MSF reçoit plus de 60 blessés à Aden

L'hôpital où travaille MSF à Aden Yémen.
L'hôpital où travaille MSF à Aden, Yémen. ©MSF

Le service d’urgence chirurgicale de Médecins Sans Frontières (MSF) à Aden a reçu plus de 60 patients ce jeudi 19 mars en conséquences de violents combats.

Les combats opposant les forces loyales au Président Hadi et les forces spéciales de sécurité – une unité rebelle fidèle à l’ancien Président Saleh – ont commencé très tôt jeudi matin et se sont poursuivis tout au long de la journée autour de l’aéroport international d’Aden temporairement fermé.

Les équipes MSF ont reçu 63 patients au service d’urgence chirurgicale d’Aden. La plupart des victimes souffraient de blessures par balles, et douze d’entre elles ont eu besoin d’une intervention chirurgicale immédiate.

Le transport des blessés est difficile dans ce contexte. Une ambulance du ministère de la Santé a ainsi essuyé des tirs alors qu’elle transportait un patient vers l’hôpital MSF.

« Il est primordial que toutes les parties au conflit facilitent l’accès des patients et des ambulances aux structures de santé, dont celle de MSF », affirme Dounia Dekhili, responsable des programmes de Médecins Sans Frontières au Yémen.


MSF est présente au Yémen depuis 1986 et mène des activités dans les gouvernorats de Sana’a, d’Amran et d’Al-Dhale’. Le pôle d’urgence pour le Yémen, qui a été mis en place en 2014, tente de répondre rapidement aux urgences dans différentes parties du pays.

EN SAVOIR PLUS

► Consulter notre dossier sur la crise au Yémen.

À lire aussi