Un nouveau projet d'urgence au Nigeria

dispensaire MSF de Bolori septembre 2015
dispensaire MSF de Bolori, septembre 2015 ©Adavize Baiye/MSF

Depuis le 28 septembre dernier, MSF travaille au sein de l’hôpital Umaru Shehu de Maiduguri, capitale de l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria. Cette structure de référence pour la zone accueille notamment les personnes blessées lors d’attentats.

Une équipe MSF, composée d’un médecin et d’une infirmière, appuie et relaye, jours et nuits, les équipes du ministère de la Santé travaillant au sein du service des urgences, d’une capacité de 11 lits. Entre le 28 septembre et le 3 octobre, 134 patients ont été reçus dans ce service, pour des urgences médicales et chirurgicales.

Le 1er octobre, suite à une nouvelle série d’attentats-suicides perpétrés par Boko Haram à Maiduguri, 20 victimes d’attaques à la bombe ont été pris en charge par les équipes MSF et du ministère, dont 6 enfants et 11 femmes. Parmi ces blessés, trois étaient dans un état critique, l’un est décédé et les autres ont pu être déchargés ou bien sont encore hospitalisés, mais dans un état stable.

Des donations de matériels, dont des kits de réanimation, et de médicaments essentiels ont été effectuées et déjà en partie utilisées. Le bloc opératoire a été réhabilité et approvisionné. Un plan de prise en charge en cas d’afflux de blessés a été mis en place. Deux médecins supplémentaires MSF ont rejoint l’équipe initiale et ont été formés à ce plan, avec les infirmières. D’autres personnels de l’hôpital, de MSF et du ministère public, vont y être formés. Des donations supplémentaires de médicaments d'urgence, notamment pédiatriques et gynécologiques, vont être effectuées. Enfin, une réhabilitation logistique du bâtiment des urgences et de ses équipements est également prévue.

Ce nouveau projet au sein de l’hôpital l’hôpital Umaru Shehuvient compléter nos activités dans la zone de Maiduguri où, depuis mai 2014, MSF porte assistance aux personnes déplacées par le conflit dans le nord-est du Nigeria. Nos équipes gèrent déjà deux dispensaires (Maimusari et Bolori) situés au sein de la communauté urbaine. Nos équipes sont aussi présentes dans plusieurs camps de déplacés de la ville et répondent aux urgences, comme récemment lorsqu’une épidémie de choléra s’est déclenchée.

Activités de MSF dans la région

Passez votre curseur sur l'image ci-dessous pour la rendre interactive ou cliquez ici pour l'agrandir :

À lire aussi