Somalie : « La situation reste critique malgré notre présence »

Un centre nutritionnel à Marere en Somlaie juillet 2011.
Un centre nutritionnel à Marere, en Somlaie, juillet 2011. ©MSF

A Marere, dans le Sud de la Somalie, le nombre d’enfants sévèrement malnutris a parfois été multiplié par trois au cours des dernières semaines. Témoignage de Abdi Osman Issa, superviseur des services d’hospitalisation et des consultations externes à l’hôpital MSF de Marere.

« Les enfants ne sont pas les seuls atteints pas la malnutrition. Nous recevons également plusieurs adultes, visiblement malnutris. Si cela se voit chez les adultes, vous pouvez imaginer l’état des enfants.

Le nombre d’admissions a explosé. Il a parfois doublé ou a été multiplié par trois. Ce sont surtout des enfants : à l’heure actuelle, nous sommes en train de réalimenter et fournir des soins médicaux à environ 700 enfants sévèrement malnutris. Pour essayer de réduire cet afflux, nous cherchons à leur apporter de l’aide directement dans leurs villages d’origine : nos équipes se rendent régulièrement à Jilib, à 18 km d’ici, à Kaaytey, qui se trouve à 60 km, et à Osman Moto.

Dans les petites villes et les villages alentour, la situation est vraiment critique. Ceux qui en avaient les moyens se sont enfuis, mais la plupart des gens n’ont pas le choix et reste bloqués sur place. Il n’y a pas de mots pour dire les conditions dans lesquelles ils sont.

La situation est critique malgré notre présence, et je n’ose pas imaginer ce qu’il adviendrait si MSF n’était pas là. Nous sommes le seul acteur humanitaire ici. Si nous n’étions pas là, ces enfants ne seraient plus en vie, c’est aussi simple que cela. »

Dossier Urgence Somalie

Ce dossier rassemble des articles, photos, vidéos au sujet de la crise se déroulant dans la Corne de l'Afrique, et plus particulièrement en Somalie. Vous y trouverez des informations au sujet de l'intervention de Médecins Sans Frontières.

À lire aussi