Je donne les moyens à MSF d’agir rapidement en cas d’urgence, partout dans le monde

Je fais un don au fonds d’urgence

Second séisme au Népal : MSF intensifie ses opérations d’urgence

Une équipe MSF au nord ouest de Katmandou Népal le 2 mai dernier.
Une équipe MSF au nord-ouest de Katmandou, Népal, le 2 mai dernier. ©MSF

Un second tremblement de terre a touché le Népal, dont l'épicentre se situe cette fois à 80km à l’est de Katmandou dans le district de Dolkha. Des équipes de MSF conduisent des opérations dans les zones sinistrées.

Dans la zone de Charikot qui fait partie du district de Dolkha, les équipes ont constaté que des villages ont été détruits par ce second séisme.

Une équipe additionnelle de MSF effectue une reconnaissance à Bhaktapur, à l’est de Katmandou, alors que d’autres équipes médicales se sont divisées et se rendent dans les différents hôpitaux de Katmandou, prêts à intervenir immédiatement si nécessaire.

Ce nouveau séisme survient alors que la population népalaise lutte pour se relever du précédent tremblement de terre du 25 avril, dans lequel plus de 8 000 personnes avaient perdu la vie.

« Cela complique une situation déjà précaire. Nous aurons plus de difficultés à accéder aux zones affectées. MSF intensifie ses opérations d’urgence et réévalue les besoins de ceux affectés par le dernier séisme afin d’y répondre dans l’immédiat et en conséquence. » confie Dan Sermand, directeur des opérations de MSF au Népal.

Ces deux dernières semaines, les équipes MSF ont fourni une assistance médicale, distribué des vivres et des abris dans les zones impactées par le tremblement de terre. MSF a également déployé un hôpital gonflable à Arughat, dans la région de Gorkha, qui est opérationnel et prend déjà en charge la population affectée par la précédente catastrophe.

À lire aussi