Cambodge - L’hépatite C en quelques chiffres

© MSF mars 2017

Au Cambodge, sur une population de 15 millions, on estime qu’entre 300 000 et 750 000 personnes seraient infectées. 91% des patients ont plus de 40 ans.

Les principaux facteurs de risques :
- transfusions d’unités  de  sang,
- la toxicomanie ,
- les actes de médecine traditionnelle (acupuncture, par exemple) pratiqués dans de mauvaises  conditions d’hygiène.

En 2016, MSF a créé à Phnom Penh le premier centre pour la prise en charge gratuite de cette maladie. En 2 mois, 307 patients ont été admis.

À lire aussi