Rencontre "Face to Face" à Strasbourg sur les populations victimes de conflits

Rencontre au Café Michel à Strasbourg
Rencontre au Café Michel à Strasbourg ©MSF

L'antenne MSF de Strasbourg organise une rencontre avec deux volontaires de retour du terrain, sur le thème des populations victimes de conflits : Elisabeth, psychiatre en Irak et Pascale, médecin au Yémen, récemment évacuée, viendront partager avec vous leur expérience sur le terrain.

Depuis plusieurs mois, les conflits se multiplient au Yémen, attirant l’attention des médias sur une crise intérieure qui semble échapper à tout contrôle. Le mouvement des tribus houthis du nord du pays a pris le pouvoir dans la capitale, Sanaa, imposant en janvier 2015 le départ du Président et du gouvernement.
Dans l’un des pays les plus pauvres du Moyen-Orient, une partie de la population vivant dans des régions presque inaccessibles est marginalisée et ne bénéficie d’aucun ou peu de soins de santé. Dans les zones urbaines ou moins enclavées, nombre de Yéménites subissent la violence des combats et l’instabilité générale.
MSF mène des activités médicales dans plusieurs zones du pays. Le programme d’Amran, au nord de Sana'a, vise à faciliter l'accès à des soins médicaux et chirurgicaux d'urgence pour la population du gouvernorat, en particulier les victimes de violence, les mères et les enfants. MSF y est présente au sein de l’hôpital général de Khamer et du centre de santé de Huth.
Au sud, MSF est présente à Aden où les équipes gèrent une unité chirurgicale de 45 lits d'urgence pour les victimes de violence et offrent des consultations médicales à la prison centrale de la ville. MSF soutient également les établissements de santé dans le gouvernorat d'Abyan.
Enfin, des patients ayant besoin de soins chirurgicaux spécialisés sont référés à Amman, en Jordanie.
Plus d'infos sur nos activités au Yémen

Les violences que connaît l'Irak depuis 2003 ont généré un grand nombre de blessés, dont une grande partie a toujours des difficultés à accéder aux soins ou ne peut pas se le permettre. L'accès à la chirurgie reconstructrice est particulièrement difficile.
En outre, la crise syrienne a eu des répercussions en Irak, avec près de 250 000 réfugiés syriens recensés dans le pays, la majorité d'entre eux se trouvant dans la région kurde (d'après les chiffres de l'UNHCR au 5 mai 2015).
MSF a ouvert un dispensaire à Erbil en septembre 2013, proposant un service des urgences et des consultations externes dans le camp de réfugiés de Kawargosk, qui accueille 10 000 réfugiés syriens. Depuis janvier 2014, le dispensaire offre également des soins psychologiques. MSF travaille dans le Centre de soins de santé primaires du camp de Kawargosk, construit par l'UNHCR et officiellement géré par le département de la Santé. Depuis mars 2014, MSF fournit également des soins de santé primaires dans le camp de Darashakran, qui accueille 9 700 réfugiés.
Plus d'infos sur nos activités en Irak

La conférence se tiendra le 12 mai 2015 à 18h30 au Café Michel situé au 20, avenue de la Marseillaise à Strasbourg.

Plus d'infos :
Tel : 03 88 16 05 50
Email : [email protected]

Facebook  Evènement Facebook


Agrandir le plan

À lire aussi