Expositions photos « Regards migrants » et « Refuges » à Marseille

Affiche regards migrants refuges bruno fert
©Bruno Fert

MSF vous convie aux expositions « Regards migrants » et « Refuges », présentées à la Friche de la Belle de Mai du 2 février au 3 mars.

L'exposition « Regards Migrants » s'installe à la Friche la Belle de Mai dans la galerie de la Salle des Machines enrichie de cinq propositions. Matthieu Parent s'est entouré de trois photographes et deux poètes pour témoigner de la situation des migrants dans notre pays : Jean Revillard, Bruno Fert, Abdul Saboor, Moneim Rahama et Mohamed Nour Wana proposent leurs images et leurs mots.

A cette occasion l’exposition « Refuges » réalisée en collaboration avec Médecins Sans Frontières sera présente. Ces images prises par Bruno Fert racontent ce que sont l’exil et la migration. Ces intérieurs dessinent l’univers mental de ceux qui sont sur la route : leurs traditions, leurs aspirations, leurs personnalités. Ils ne sont plus simplement migrants, mais commerçant, jeune adulte à peine sorti de l’enfance ou artiste mystique. Devant l’objectif du photographe, les « migrants » ou « réfugiés » – termes génériques qui nous font perdre de vue leur identité – ne sont plus des silhouettes marchant dans la boue au milieu des tentes, mais des visages qui nous regardent...
Surtout, ces clichés disent l’étonnante capacité de l’humain, qu’il soit nomade ou sédentaire, à habiter le lieu où il vit, même pour un temps court, même une cabane ou une tente de Calais.
(Prix 2016 de l’Académie des Beaux-Arts.)

« Regards migrants » sera également l’occasion de vous immerger dans le centre d’accueil pour mineurs non accompagnés de Pantin à l’écoute de la série podcast « Le Centre du Monde » co-produit avec Binge Audio. Au-delà du son, l’immersion se prolonge avec les images des photographes Augustin Le Gall et Antoine Kremer. Tous les week-ends pendant la durée de l’exposition, en présence de personnels de MSF.

Infos pratiques

Friche de la Belle de Mai
41 rue Jobin - 13003 Marseille

Du 2 février au 3 mars
Vernissage le vendredi 1er février

Plus d’infos sur www.lafriche.org

À lire aussi