[En ligne] Festival Cinéma et Droits de l’Homme 2021

BANDEAU fcdh toulouse 2021

Notre antenne de Toulouse vous convie au quatorzième Festival Cinéma et Droits de l’Homme qui débutera exceptionnellement à partir du 9 janvier en ligne.

En raison du contexte sanitaire actuel entraînant la fermeture des salles de cinéma, nous vous proposons cette année deux projections en VOD, grâce à notre nouveau partenaire CINE MUTINS :

  • “Le char et l’olivier, une autre histoire de la Palestine” du 9 au 16 janvier,

  • “Made in Bangladesh” du 16 au 23 janvier.

Accédez aux films en VOD

LE CHAR ET L'OLIVIER
Made in Bangladesh

Complétés par le témoignage de spécialistes, via des débats en ligne, ces documentaires de grande qualité sont une invitation à s’informer sur certaines des thématiques que nous avons décidé d’aborder dans cette édition hors norme, à savoir la liberté d'expression, les droits des femmes, la souffrance au travail, les conflits armés et leurs cortèges de victimes civiles, les mineurs isolés, les dérives du numérique...

 

DÉBATS

  • Le samedi 16 janvier à 17h, sur le conflit israélo-palestinien avec Pierre Stambul, porte-parole de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et Sarah Katz, militante pour la Palestine,

  • Le samedi 23 janvier à17h, sur les exploitées de la mondialisation avec Nayla Ajaltouli coordinatrice du collectif “Éthique sur l’étiquette” et Marie Graciet, ex-inspectrice du travail et militante CGT.

Accédez aux débats en ligne (liens actifs quelques minutes avant le début des rencontres)

affiche fcdh 2021

Retrouvez toute notre actualité sur notre page Facebook ou notre site Internet www.festival-cinema-droitsdelhomme.fr

Dans l’attente de vous retrouver dans nos salles de cinéma partenaires de Toulouse et sa région dès leur réouverture pour prolonger l’expérience et les échanges, avec les quatorze autres documentaires et films sélectionnés par notre comité, composé d’Amnesty International, Médecins du Monde, Médecins Sans Frontières, Ecole des droits de l'homme, CCFD-Terre solidaire, les Amis du Monde diplomatique.

À lire aussi