Opération

Abkhazie : soutien pour la prise en charge des personnes affectées par la tuberculose

Fermée

© Simon Lourie

Médecins Sans Frontières apportait un soutien aux autorités sanitaires abkhazes dans la prise en charge des personnes atteintes de tuberculose multirésistante. 

Les équipes de Médecins Sans frontières travaillaient également à l’exploration de nouvelles pistes opérationnelles dans la région.

Distribution de médicaments antituberculeux, Soukhoumi, Abkhazie, février 2007.
 © Jean-Marc Giboux
Distribution de médicaments antituberculeux, Soukhoumi, Abkhazie, février 2007. © Jean-Marc Giboux

Pourquoi Médecins Sans Frontières intervenait ?

L’Abkhazie s’est déclarée indépendante de la Géorgie en 1992. Elle est toutefois considérée par l’organisation des Nations unies comme une république autonome, dans les frontières internationalement reconnues de la Géorgie.

La Géorgie compte parmi les 30 pays au monde les plus touchés par la tuberculose multirésistante (TB-MR). L’incidence de la tuberculose dans ce pays est de 106 nouveaux cas par an pour 100 000 habitants (OMS, 2016). La TB-MR concerne 12 % des nouveaux cas et 39 % des patients déjà traités. Et parmi les patients affectés par la TB-MR, 10 % le sont par une forme ultra-résistante de la maladie (TB-UR).

Notre intervention

Les équipes de Médecins Sans Frontières ont apporté un soutien aux autorités sanitaires abkhazes pour le transport des échantillons d’expectorations des patients abkhazes, depuis Soukhoumi jusqu’au laboratoire de Tbilissi, spécialisé dans le traitement de la tuberculose. 

Seule une organisation internationale peut traverser la frontière entre ces deux entités en conflit. Cette opération a permis la mise en culture des échantillons et d’établir des diagnostics quant à la présence et l’évolution de la tuberculose chez les patients d’Abkhazie. 

MSF termine sa mission en Abkhazie en 2019.