Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

ÊTRE GÉNÉREUX ICI, C'EST VACCINER SOUFFRANCE À BIRINGI

En savoir plus

Yémen : une ambulance MSF touchée par une balle perdue

D'intenses combats ont à nouveau eu lieu mercredi dernier à Sana'a. MSF a transféré près de 30 blessés vers des structures de soins chirurgicaux. L'une des ambulances MSF a été touchée par une balle perdue.

D'intenses combats ont à nouveau eu lieu mercredi dernier à Sana'a. MSF a transféré près de 30 blessés vers des structures de soins chirurgicaux. L'une des ambulances MSF a été touchée par une balle perdue.

Sana'a / Paris, 13 mai 2011 - Mercredi dernier, 11 mai,  la ville de Sana'a a été à nouveau le théâtre d'une journée d'intenses combats entre forces pro-gouvernementales et manifestants. Des affrontements ont eu lieu non loin de l'hôpital du Koweït, lorsqu'une marche organisée par les manifestants a essayé d'atteindre le bureau de l'ancien premier ministre.

Tout au long de l'après-midi, les ambulances MSF ont aidé au transfert des patients nécessitant une prise en charge chirurgicale.
Environ 30 personnes sévèrement blessées ont été transférées par MSF vers des hôpitaux et des cliniques privées. La plupart d'entre eux étaient blessés par balle. Au moins une de ces personnes est décédée de ses blessures.

Mercredi soir à 22h30 environ, alors que l'une des ambulances était en train d'approcher de la zone des affrontements, elle a été touchée par une balle perdue. Le personnel médical à bord du véhicule n'a pas été blessé.

« Le projectile est rentré par la vitre arrière. Par chance, il n'y avait pas de patients dans l'ambulance à ce moment-là, et ni le chauffeur ni l'infirmier qui étaient à bord n'ont été atteints », explique le Dr. Vipul Chowdhary, chef de mission MSF au Yémen. « MSF rappelle à toutes les parties en place la nécessité de respecter les activités médicales humanitaires, ainsi que le personnel qui y participe, à Sana'a comme dans le reste du pays ».

Hier les équipes MSF ont visité des hôpitaux publics, des cliniques privées et des centres de santé gérés par les manifestants à Sana'a, afin d'identifier les besoins et fournir une aide si nécessaire. MSF continue également de venir en appui à une clinique privée, par des donations en matériel médical et médicaments. 14 personnes ont bénéficié d'une intervention chirurgicale dans cet hôpital hier.


Depuis le début des troubles dans le pays, les équipes MSF interviennent à Sana'a, Taëz et Aden pour appuyer le système de santé, confronté à des afflux réguliers de blessés. MSF a effectué des donations en médicaments et matériel médical, a dispensé des formations au personnel médical yéménite et a mis à disposition des ambulances pour transférer les patients gravement blessés vers les centres de soins chirurgicaux.
A Taëz, où des affrontements ont également eu lieu au cours des derniers jours, les ambulances MSF ont permis de transférer 8 patients gravement blessés par balle entre dimanche soir et lundi matin. 5 d'entre eux sont décédés.

MSF continue également à mener des projets médicaux réguliers dans les gouvernorats de Saada, Hajjah, Amran, Aden et Lahj, ainsi que dans la capitale, Sana'a.

 

À lire aussi