RD Congo : MSF suspend sine die toutes ses activités à Kalemie

Pharmacie à Kalemie novembre 2011. Aurelie Baumel/MSF
Pharmacie à Kalemie, novembre 2011. © Aurelie Baumel/MSF ©Aurélie Baumel/MSF

Suite à deux braquages armés à quinze jours d’intervalle,  Médecins Sans Frontières a décidé de suspendre sine die toutes ses activités à Kalemie, en République démocratique du Congo .

La nuit dernière, un commando armé a de nouveau pénétré de force dans la maison de Médecins Sans Frontières. Les dix personnes présentes ont été menacées, délestées de tous leurs effets personnels, du matériel nécessaire au fonctionnement de la mission, de l’argent et d'une voiture. Une agression du même type a déjà été commise il y a trois trois semaines.

Médecins Sans Frontières a décidé de retirer son personnel expatrié et national et de suspendre sine die toutes ses activités à Kalemie.

La vaccination anti-choléra pour 120 000 habitants, le projet d’adduction d’eau potable ainsi que d’autres activités en eau et assainissement, le support au centre de traitement de choléra de l’hôpital de Kalemie ainsi que plus globalement la réponse aux épidémies sur le territoire, sont donc suspendues pour une durée indéterminée.

Présente depuis 2009 à Kalemie, MSF ne peut que regretter que son aide conséquente aux civils congolais à Kalemie soit empêchée par des actes de violences répétés et ciblés, en toute impunité.

 

À lire aussi