Soyez là où votre don sauve des vies

MSF relance la prise en charge des grands brûlés à l’hôpital de Tabarre

Des patients brûlés sont transférés de Drouillard à l'hôpital MSF de Tabarre
Des patients brûlés sont transférés de Drouillard à l'hôpital MSF de Tabarre.  © Avra Fialas/MSF

Médecins Sans Frontières (MSF) relance officiellement, ce lundi 31 mai 2021, la prise en charge des grands brûlés sur le site de son hôpital de Tabarre, dédié auparavant uniquement à la traumatologie. 

Le 23 février 2021, MSF a dû déménager en urgence son hôpital de grands brulés du quartier de Drouillard, à la suite de violents affrontements armés dans la proximité immédiate de l’hôpital.

Ces derniers mois, MSF a réalisé d'importants travaux d’aménagement pour accueillir de nouveau des patients brûlés à l'hôpital de Tabarre. « Les grands brûlés sont des patients très fragiles et sujets aux infections qui peuvent leur être fatales. Il a fallu séparer totalement les circuits des patients de traumatologie et des grands brûlés » explique le Dr Anicet UMBA, référent médical à l’Hôpital de MSF à Tabarre.

L’activité a été relocalisée mais la prise en charge reste la même. Les soins ambulatoires pour les patients, une fois la phase d’hospitalisation au sein de l’unité des grands brûlés terminée, sont également réalisés à Tabarre. Contrainte par l’espace limité dans cet hôpital, MSF dispose d’une capacité d’accueil de 20 lits dédiés à l’hospitalisation de grands brûlés, tout en conservant les 50 lits destinés aux patients victimes de traumatismes sévères.

MSF rappelle qu’en cas de brûlure, le patient doit se présenter le plus tôt possible dans une structure de santé ou à l’hôpital, dans un délai maximum de 48 heures pour limiter les risques d’infection.

Le centre des grands brûlés de Drouillard était le seul centre spécialisé dans la prise en charge des brûlures dans le pays. Consciente de cela, MSF a tenu à maintenir son offre de soins gratuite pour les patients victimes de brûlures sévères, en aménageant cette unité de grands brûlés au sein de son hôpital de Tabarre. L'association continue d’évaluer les possibilités de poursuivre la prise en charge des grands brûlés sur son site de Drouillard, en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire. Au sein de cet hôpital, MSF maintient un service d’urgence pour stabiliser les patients brûlés ou victimes de traumatismes sévères.

À lire aussi