MSF profondément choquée et attristée par la mort de deux volontaires dans une fusillade à Mogadiscio, en Somalie

MSF dans le camp de déplacés de Rajo à Mogadiscio. Septembre 2011
MSF dans le camp de déplacés de Rajo, à Mogadiscio. Septembre 2011 ©Yann Libessart / MSF

C'est avec grande tristesse que Médecins Sans Frontières (MSF) confirme la mort de deux membres de son personnel, tués suite à une fusillade hier matin dans un bâtiment de l’organisation à Mogadiscio. Un des travailleurs humanitaires a perdu la vie pendant la fusillade. L’autre a été transféré dans un hôpital où il est décédé en soirée après une intervention chirurgicale.

Les victimes sont des ressortissants belge et indonésien. Philippe Havet, un coordinateur d'urgence expérimenté de 53 ans, travaillait avec MSF depuis 2000, et ce dans de nombreux pays dont l’Angola, la République démocratique du Congo, l’Indonésie, le Liban, la Sierra Leone, l’Afrique du Sud et la Somalie. Andrias Karel Keiluhu, mieux connu sous le nom de « Kace », était un médecin de 44 ans. Il travaillait pour MSF depuis 1998, tant en Indonésie, dont il était natif, qu’en Ethiopie, en Thaïlande et en Somalie.

Les circonstances exactes de la fusillade ne sont pas encore claires. Notre priorité est de prendre soin des personnes les plus affectées par cette tragédie, en particulier les familles et les collègues des victimes.

MSF va délocaliser certains collaborateurs pour des raisons de sécurité, mais reste engagée à poursuivre son travail humanitaire à Mogadiscio et dans le reste de la Somalie.

Philippe et Kace travaillaient au sein des équipes MSF qui fournissent une assistance médicale d’urgence aux personnes déplacées et aux habitants de la capitale.

Nous sommes choqués par cet événement tragique. Philippe et Kace vont  profondément  nous manquer. Nous adressons toute notre sympathie et nos sincères condoléances à leurs familles et à leurs amis.

MSF est présente en Somalie de manière continue depuis 1991, travaille aujourd’hui sur treize projets et mène des activités médicales liées à l'urgence actuelle, des campagnes de vaccination et des interventions nutritionnelles. MSF apporte également une assistance aux réfugiés somaliens dans les camps de Dadaab, au Kenya et Dolo Ado, en Ethiopie.

À lire aussi