Les deux volontaires humanitaires MSF libérées en Somalie arrivent aujourd'hui en Espagne

C'est avec un grand soulagement que Médecins Sans Frontières (MSF) confirme que Montserrat Serra et Blanca Thiebaut enlevées du camp de réfugiés de Dadaab au Kenya le 13 octobre 2011 ont été libérées.
©MSF

Leurs familles demandent de respecter leur intimité dans ces moments sensibles.

Montserrat Serra et Blanca Thiebaut, les deux volontaires humanitaires de Médecins Sans Frontières (MSF) libérées hier en Somalie après 21 mois de captivité, partiront de Djibouti et arriveront aujourd'hui à la base aérienne espagnole de Torrejon (Madrid). MSF est extrêmement soulagée de confirmer la libération de ses deux collègues, qui ont été enlevées dans les camps de réfugiés de Dadaab, au Kenya, le 13 octobre 2011 et détenues en Somalie. MSF continuera d’apporter son total soutien à Mone et Blanca ainsi qu’à leurs familles.

Mone et Blanca ont besoin de temps pour s'adapter à leur liberté retrouvée et MSF demande aux médias et au public de respecter leurs besoins d’intimité et ceux de leurs familles.

« Une fois de plus, MSF condamne fermement cette attaque contre ces volontaires humanitaires qui étaient à Dadaab pour offrir une assistance médicale aux populations somaliennes les plus vulnérables ayant fui leur pays à cause de la famine et de la guerre », déclare José Antonio Bastos, le président de MSF en Espagne.

MSF tient à remercier toutes les personnes ayant apporté leur soutien et montré leur solidarité aux familles de Mone et Blanca. L'organisation tient également à remercier les médias pour leur compréhension quant à la nature sensible de la communication sur l'enlèvement et pour leur considération envers les familles de nos collègues. Nous demandons au public et aux médias de témoigner de la même considération maintenant que nos collègues sont libres.

À lire aussi