Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Haïti - MSF demande que les avions transportant du matériel médical atterrissent de toute urgence

Les équipes l'hôpital le matériel médical et chirurgical de Médecins sans frontières n'ont pas été autorisés à atterrir à Port au Prince dans la soirée de samedi. MSF demande que les avions transportant du matériel médical et chirurgical att
© Julie Remy

Les équipes, l'hôpital, le matériel médical et chirurgical de Médecins sans frontières n'ont pas été autorisés à atterrir à Port-au-Prince dans la soirée de samedi. MSF demande que les avions transportant du matériel médical et chirurgical atterrissent de toute urgence.

Communiqué de presse / Paris / New York - 17 janvier 2009 : Médecins Sans frontières demande que les avions cargos transportant du matériel médical et chirurgical d'urgence soient autorisés à atterrir en priorité à Port-au-Prince afin de soigner les milliers de blessés en attente d'opérations chirurgicales vitales.

Un avion-cargo MSF transportant un hôpital chirurgical gonflable n'a pas été autorisé à atterrir samedi soir à Port-au-Prince, malgré les autorisations données par les Nations unies et le Département de la Défense des Etats-Unis, et a été dérouté vers Samana, en République Dominicaine. Tout ce matériel est désormais convoyé par camion, prolongeant les délais d'acheminent à Port-au-Prince de 24 heures.

Un second avion affrété par MSF est actuellement en route et devrait atterrir vers 10h00 heure locale à Port-au-Prince. Il transporte également du matériel d'urgence médicale et le complément nécessaire au fonctionnement de l'hôpital chirurgical. Si cet avion n'était pas autorisé à atterrir, l'installation de l'hôpital serait à nouveau reportée, dans une situation où des milliers de blessés sont toujours en attente de soins vitaux.

Cet hôpital gonflable d'une capacité de 100 lits comprend deux blocs opératoires, une unité de soins intensifs, une salle d'urgence et tout l'équipement nécessaire pour la stérilisation du matériel.

Les équipes MSF travaillent actuellement contre la montre dans cinq hôpitaux de Port-au-Prince, mais seulement deux blocs opératoires fonctionnent, tandis qu'un troisième bloc opératoire de fortune a été mis en place pour des opérations de chirurgie mineure, face à l'afflux massif de blessés et au manque de structures médicales opérationnelles.

Dossier "tremblement de terre en Haïti"

Retour au dossier consacré aux interventions de MSF en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010.

À lire aussi