© Agnes Varraine-Leca/MSF

L'assurance vie


Un enjeu majeur pour bien préparer sa succession

Produit d’épargne et de prévoyance, l’assurance-vie permet avant tout de faire fructifier son patrimoine pour soi-même, mais aussi pour ses proches. Placement préféré des français (Le Figaro), elle permet une multitude de stratégies d’investissement grâce à son régime fiscal privilégié. Bien comprendre son fonctionnement et son intérêt n’est pas toujours évident. Médecins Sans Frontières vous aide à y voir plus clair.

Bonjour,

Vous avez une question ?
Envoyez-nous un message, nous vous recontacterons dans les 24h00 ouvrées.

Recevez notre documentation

sur les legs, la donation et l'assurance-vie

Civilité

Qu’est-ce que l’assurance-vie ?

Elle constitue un placement financier, à moyen et long terme, qui permet au souscripteur d’épargner. Le souscripteur peut soit récupérer la totalité de l’épargne (au terme d’une durée minimum et une fois les taxes réglées), soit opter pour la rente viagère. Enfin, l’épargne peut être transmise à un ou plusieurs bénéficiaire(s).

Pour quelles raisons ouvrir un contrat ?

Quels sont les types de contrats d’assurance-vie ?

© Samuel Sieber/MSF

D’autres contrats, assez récents, existent également :

  • le contrat Euro-croissance qui offre une garantie de capital au bout de 8 années et permet un rendement supérieur à celui des fonds en euros.

  • le contrat capital-investissement qui favorise la mobilisation de l’épargne des français afin de financer des entreprises.

  • le contrat Vie-génération (en unité de compte) qui permet une fiscalité successorale avantageuse mais qui nécessite de faire des placements spécifiques (exemple : actions dans une PME).

Idées reçues

WOMEN FROM GUERRERO - Mexique - Février 2019
© Juan Carlos Tomasi

Plusieurs idées sont courantes concernant le contrat d’assurance-vie et la plupart sont erronées :

“L’argent investi est bloqué”

Votre épargne est toujours disponible. En effet, vous êtes libre de faire des rachats partiels ou totaux, c’est-à-dire de retirer de l’argent, quand vous le souhaitez.

Bon à savoir : La loi Pacte permet de transférer/changer de contrat d’assurance-vie chez le même assureur. En cas de déblocage anticipé/rachat, une fiscalité spécifique va s’appliquer ; en fonction de l’ancienneté du contrat, de l’année de versement des primes et intérêts versés.

“L’assurance-vie est réservée aux personnes aisées”

Vous pouvez bénéficier de contrats avantageux, accessibles à partir de 100€ dès son ouverture (ce montant va dépendre des compagnies d’assurance, des mutuelles et des courtiers).

“Assurance-vie et assurance-décès, c’est la même chose”

L’assurance-décès est uniquement “assurantiel”, c’est-à-dire que vous versez une prime de départ qui conditionnera un capital à verser au bénéficiaire de votre choix lors de votre décès. Vous ne pouvez pas bénéficier du capital de l’assurance-décès, contrairement à l’assurance-vie qui est un produit de placement.

Souscrire une assurance-vie : les frais applicables

Il y a 4 types de frais qui peuvent s’appliquer lors de la souscription d’un contrat d'assurance-vie, mais également pendant sa durée d’application :

Soutenez Médecins Sans Frontières

Grâce à votre assurance-vie et donnez du sens à votre épargne.

Emergency response in Ituri - RDC - Juin 2019
© Pablo Garrigos/MSF

Comment nous soutenir ?

Il vous suffit, sur le contrat lors de son ouverture, de déclarer Médecins Sans Frontières comme étant un des bénéficiaires, ou même le bénéficiaire principal.

Vous pouvez aussi faire une modification sur un contrat déjà existant. Il suffit d’en parler à une entité proposant des contrats d’assurance-vie (banques, mutuelles d’assurance, institutions de prévoyance…) pour modifier la clause bénéficiaire ; cela est gratuit. Un contrat provenant d’un capital décès peut aussi être légué à Médecins Sans Frontières.

Dans le cas d’une transmission, le capital d’une assurance vie n’entre pas dans le calcul des actifs du legs : il est donc un espace de liberté important qui permet au testateur de rester libre sur cette part de son patrimoine. Attention cependant, s’il est manifeste que le montant de l’assurance vie avait pour but de démunir délibérément les héritiers légaux, alors un juge pourrait contester le bien-fondé de cette règle.

Une équipe à votre écoute

Sandrine Silvestre © MSF
Sandrine Silvestre
Relations testateurs
Disponible du lundi au vendredi de 9H à 18H.
« C’est avec plaisir que je vous accompagnerai pour vous aider à trouver le projet qui correspond le mieux à votre situation financière, familiale, et à votre parcours personnel de générosité. »
Annie-Nelly Scain © MSF
Annie-Nelly Scain
Pôle juridique legs et donations
« Je me tiens à votre disposition pour vous apporter mon expertise tout au long de votre projet de transmission. »

Questions les plus fréquentes

1. Comment être sûr(e) que les sommes léguées ou données seront bien utilisées ?

Chaque année, Médecins Sans Frontières fournit des rapports détaillant les résultats et l’avancée de chaque programme en cours de réalisation.

Chaque année, le trésorier de l’assemblée générale présente un rapport financier, validé par les commissaires aux comptes. Le conseil d’administration de Médecins Sans Frontières le soumet alors au vote des membres de l’association. Le rapport est ensuite adressé à tous nos donateurs, dans un souci de transparence financière.

2. À mon décès, que deviendront mes biens personnels ?

Chaque année, Médecins Sans Frontières fournit des rapports détaillant les résultats et l’avancée de chaque programme en cours de réalisation.

Chaque année, le trésorier de l’assemblée générale présente un rapport financier, validé par les commissaires aux comptes. Le conseil d’administration de Médecins Sans Frontières le soumet alors au vote des membres de l’association. Le rapport est ensuite adressé à tous nos donateurs, dans un souci de transparence financière.

3. Le rachat de mon assurance-vie est-il possible en cours de contrat ?

Chaque année, Médecins Sans Frontières fournit des rapports détaillant les résultats et l’avancée de chaque programme en cours de réalisation.

Chaque année, le trésorier de l’assemblée générale présente un rapport financier, validé par les commissaires aux comptes. Le conseil d’administration de Médecins Sans Frontières le soumet alors au vote des membres de l’association. Le rapport est ensuite adressé à tous nos donateurs, dans un souci de transparence financière.