URGENCE GAZA

Gaza : devant le Conseil de sécurité de l'ONU, MSF dénonce
le mépris de la vie des civils et appelle à un cessez-le-feu immédiat

Lire l'article

Fonds d'urgence

Chapo

Grâce à vous, nos équipes interviennent en urgence auprès des populations qui en ont le plus besoin, partout où nous agissons.

je donne au fonds d'urgence MSF 

Yémen : les structures médicales cibles des bombardements

En trois mois, trois structures médicales gérées par MSF ont été partiellement ou totalement détruites : Haydan en octobre et Taiz en décembre 2015, touchés par des raids aériens de la coalition, puis Razeh en janvier, touché des missiles lancés selon toute vraisemblance là aussi par les forces de la Coalition.

L'impact des attaques successives sur les structures MSF va crescendo : si à Haydan MSF n'a pas eu à déplorer de victimes, à Taiz, 9 personnes dont deux personnels MSF ont été blessés. Et à Razeh enfin, 6 personnes sont mortes et au moins 7 personnes ont été blessées. L'accès aux soins se réduit drastiquement pour la population, notamment dans le Nord du pays où un grand nombre de centres de santé ont été détruits ou sont désormais désertés.

► Consulter notre dossier sur la crise au Yémen

À lire aussi