Je donne les moyens à MSF d’agir rapidement en cas d’urgence, partout dans le monde

Je fais un don au fonds d’urgence

Une photo une info: urgence Indonésie

Un tremblement de terre de force 7 6 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi 30 septembre la ville de Padang et les environs sur la côte ouest de l'île de Sumatra en Indonésie. Plus de 7OO personnes ont été tuées et des centaines d'autres sont
<p>Un tremblement de terre de force 7,6 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi 30 septembre la ville de Padang et les environs, sur la côte ouest de l'île de Sumatra, en Indonésie. Plus de 7OO personnes ont été tuées et des centaines d'autres sont encore disparues.</p>

Un tremblement de terre de force 7,6 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi 30 septembre la ville de Padang et les environs, sur la côte ouest de l'île de Sumatra, en Indonésie. Plus de 7OO personnes ont été tuées et des centaines d'autres sont encore disparues.

Plusieurs équipes de Médecins Sans Frontières participent à l'aide nationale et internationale massive qui a été rapidement déployée.

Une des priorités de MSF a été d'évaluer les capacités de prise en charge des blessés et le besoin potentiel de renfort en chirurgie orthopédique et néphrologie. Les moyens déployés étaient adéquats.

Une autre priorité a été d'évaluer les besoins potentiels dans les zones rurales, où l'aide peut-être plus difficilement accessible. Ainsi dans les environs de Pariaman, il est très difficile d'accéder à certains villages.

Les équipes médicales commencent des cliniques itinérantes dans les environs de Pariaman et dans une zone au sud de Parang, qui n'a pas reçu encore beaucoup d'aide. Maintenir un accès aux soins est essentiel alors que de nombreuses personnes vivent dans des conditions critiques.

Des psychologues font partie des équipes MSF pour soutenir les personnes traumatisées par le désastre.

Des distributions de matériel essentiel, comme des bâches plastiques, débutent alors que 43 tonnes de matériel MSF médical et de secours sont arrivés sur le terrain.

Photos © Juan-Carlos Tomasi

1 / 8

Un tremblement de terre de force 7,6 sur l'échelle de Richter a frappé mercredi 30 septembre la ville de Padang et les environs, sur la côte ouest de l'île de Sumatra, en Indonésie. Plus de 7OO personnes ont été tuées et des centaines d'autres sont encore disparues.

Plusieurs équipes de Médecins Sans Frontières participent à l'aide nationale et internationale massive qui a été rapidement déployée.

Une des priorités de MSF a été d'évaluer les capacités de prise en charge des blessés et le besoin potentiel de renfort en chirurgie orthopédique et néphrologie. Les moyens déployés étaient adéquats.

Une autre priorité a été d'évaluer les besoins potentiels dans les zones rurales, où l'aide peut-être plus difficilement accessible. Ainsi dans les environs de Pariaman, il est très difficile d'accéder à certains villages.

Les équipes médicales commencent des cliniques itinérantes dans les environs de Pariaman et dans une zone au sud de Parang, qui n'a pas reçu encore beaucoup d'aide. Maintenir un accès aux soins est essentiel alors que de nombreuses personnes vivent dans des conditions critiques.

Des psychologues font partie des équipes MSF pour soutenir les personnes traumatisées par le désastre.

Des distributions de matériel essentiel, comme des bâches plastiques, débutent alors que 43 tonnes de matériel MSF médical et de secours sont arrivés sur le terrain.

Photos © Juan-Carlos Tomasi

1 / 8

À lire aussi