Ukraine : MSF renforce ses équipes d'urgence

MSF gère un programme de traitement de la tuberculose dans la région de Donetsk à l'est du pays depuis 2012.
MSF gère un programme de traitement de la tuberculose dans la région de Donetsk, à l'est du pays depuis 2012. ©Alexander Glyadyelov/MSF

Médecins Sans Frontières (MSF) a traité 20 blessés dans un centre de santé à Kiev la semaine dernière, à la suite de violents affrontements entre la police et des opposants au gouvernement, qui ont fait au moins 77 morts et des centaines de blessés.

Un chirurgien de MSF a effectué des interventions mineures sur des patients souffrant de blessures par balle et par déflagration et de fractures. Dans les prochains jours, MSF renforcera son équipe d'urgence avec du personnel supplémentaire afin de se préparer à répondre aux besoins changeants.

« Pour le moment, la situation est relativement calme à Kiev, et les services médicaux fonctionnent bien, affirme Morten Rostrup, coordonnateur médical d'urgence de MSF à Kiev. Cependant, certaines des personnes touchées par la violence sont traumatisées et nous allons renforcer notre programme de soutien en santé mentale. Nous suivons également de près l'évolution de la situation. »

Dans les prochains jours, deux psychologues de MSF se joindront à l'équipe à Kiev pour fournir un soutien en santé mentale aux victimes de la violence. MSF continuera par ailleurs de faire des dons aux centres de santé locaux. L'organisation a déjà fait don d'une table d'opération, de potences à perfusion, de scialytiques et de civières aux centres de santé et hôpitaux de Kiev.

MSF prévoit également d'envoyer des équipes dans d'autres régions du pays afin d'évaluer les infrastructures de santé dans ces secteurs. Actuellement l'équipe sur place se compose d'un chirurgien, d'un anesthésiste et d'un médecin.

MSF gère un programme de traitement de la tuberculose dans la région de Donetsk, à l'est du pays depuis 2012.

À lire aussi