Territoires palestiniens - Israël : dans la bande de Gaza, MSF se tient prête

Clinique de soins post opératoires de Gaza ville pansements sur petite fille brûlée
Clinique de soins post-opératoires de Gaza ville pansements sur petite fille brûlée ©Isabelle Merny / MSF

Le jeudi 18 août, des attaques terroristes menées dans le sud d’Israël, près de la frontière égyptienne tuent huit Israéliens et blessent une vingtaine d'autres personnes. C’est l’opération la plus meurtrière lancée contre Israël depuis 2008.

Escalade de violence. Dès le jeudi après-midi, des raids aériens israéliens sont menés sur le Sud de la bande de Gaza. En représailles, des roquettes palestiniennes sont tirées de Gaza vers le Sud d'Israël. A ce jour, le bilan serait de 15 morts, dont 3 enfants, et de 50 blessés palestiniens ; et 1 mort et 18 blessés israéliens, dont deux enfants.

MSF est présente dans la bande de Gaza où elle a deux dispensaires, un situé à Gaza ville et un à Rafah (dans l'extrême Sud de la Bande).

Des kits chirurgicaux, ainsi que pour la prise en charge des brûlés sont pré positionnés et prêts à être utilisés.

Début août, des tentes hospitalières gonflables MSF ont été prêtées à l'hôpital Nasser de Khan Younis, structure de référence pour tout le Sud de Gaza. Elles pourraient accueillir matériel et personnel supplémentaires si nécessaire.

Le 19 août, cinq infirmiers et quatre médecins de notre équipe palestinienne de Gaza ont reçu des kits de soins d’urgence et de proximité.

Nous suivons de près le nombre de blessés admis dans les hôpitaux et constatons que, pour le moment, la situation n'y est pas critique.

En coordination avec les autres ONG travaillant sur Gaza, nous suivons la situation de près et sommes particulièrement attentifs à l'évolution du contexte sécuritaire.  

Dimanche 21 août,  la responsable de programme, la responsable de projet et la coordinatrice médicale ont pu rentrer dans Gaza. Elles tenteront de se rendre dans les hôpitaux afin d’y mener une évaluation des besoins et adapteront nos activités si besoin. Le reste de l’équipe expatriée reste, pour le moment, sur Jérusalem afin de permettre le déploiement d'autres activités médicales sur Gaza au cas où la situation se détériorerait.

MSF travaille depuis 2000 dans la bande de Gaza. Actuellement, nous y menons des activités de soins psychologiques, des soins de réhabilitation (kinésithérapie et pansements), ainsi qu'un programme chirurgical.

À lire aussi