Témoignages de femmes : Margaret, sage-femme aux Philippines

Acouchement à l'hôpital Béthany, à Tacloban, Philippines. Novembre 2013. Yann Libessart
Accouchement par césarienne à l'hôpital Bethany de Tacloban aux Philippines. Après le passage du typhon Haiyan cette femme a marché plusieurs jours pour rejoindre l'hôpital dans lequel les équipes de MSF travaillaient, où elle a donné naissance à un petit garçon. Novembre 2013. ©Yann Libessart/MSF

En novembre 2013, le typhon Haiyan a tué environ 6000 personnes et laissé des millions de sans abri. MSF est intervenue pour fournir des secours d'urgence aux victimes et rétablir les services hospitaliers pour la population, en particulier les femmes enceintes et les jeunes enfants.

Margaret Barclay, sage-femme MSF, témoigne de son expérience.

« Aux Philippines, la catastrophe a tout détruit et les gens ne savaient plus quels soins de santé étaient encore disponibles.

La première femme qui a accouché avec nous à Tacloban serait morte si elle n'avait pas reçu de soins. Elle était très malade et vivait sous une tente depuis le passage du typhon. Elle n'avait pas eu accès à des soins adéquats même pendant sa grossesse.

Le travail était obstrué et elle avait également développé une pré-éclampsie, qui est une grave complication liée à l’hypertension.

Lorsque nous avons sorti son bébé, il pesait 4,1 kilos, plus gros que la moyenne, et nous avons découvert que la mère souffrait aussi d’un diabète non traité.

C’était un bébé très fragile, nécessitant à son tour des soins spécialisés.

Pour compliquer les choses, les parents voulaient l’emmener au plus vite chez eux dans le Nord, même s'il était malade, parce qu'ils avaient deux autres enfants dont personne ne s’occupait. »

Dossier Journée des femmes

► Retrouvez tous nos témoignages de patientes et de soignantes, à l'occasion de la Journée des Femmes du 8 mars 2014.

À lire aussi