Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Tchad - Renforcer nos activités

Tchad  Fuite des populations de N'djamena via le pont Ngueli vers le Cameroun
Tchad - Fuite des populations de N'djamena via le pont Ngueli vers le Cameroun © REUTERS/Emmanuel Braun

A N’Djamena, 106 blessés ont été pris en charge par MSF de samedi à mardi. De plus, nos équipes portent secours aux 60.000 personnes qui ont trouvé refuge à Kousseri, au Cameroun. MSF renforce également ses équipes sur place avec l’envoi de personnels et de matériel chirurgical, médical et logistique.

106 blessés civils pris en charge par MSF à N’Djamena en 4 jours

Ces 4 derniers jours, MSF a pris en charge, au total, 106 blessés dans l’un des hôpitaux de la ville. De plus, 500 autres blessés civils ont été admis, depuis le début des combats, dans les deux autres principaux hôpitaux de la capitale.

Ce mardi, l’équipe sur place a pu évaluer la situation de ces deux structures (l’hôpital Général et celui de la Liberté) et a ainsi constaté que plusieurs centaines des patients hospitalisés avaient fui pour rejoindre soit le Cameroun, soit le sud de N’Djamena et pour certains, le Nigeria.

Seuls une centaine de blessés restent hospitalisés actuellement dans ces deux hôpitaux. MSF a donc fourni du matériel médical et chirurgical à l’hôpital Général, et une infirmière ainsi qu’un pharmacien MSF sont venus en support à l’équipe tchadienne. Quant à l’hôpital de la Liberté, il reçoit le soutien du CICR.

MSF a décidé de renforcer ses équipes sur place et d’envoyer du matériel supplémentaire pour couvrir l’ensemble des besoins. Une équipe chirurgicale supplémentaire est arrivée ce matin à N’Djamena. Au total, 14 volontaires MSF internationaux travaillent actuellement dans la capitale. De plus, un avion cargo de matériel médical, logistique et de produits de première nécessité devrait être acheminé jeudi sur le terrain.

Assistance médicale aux populations réfugiées au Cameroun

Plus de 60.000 personnes ayant fui le Tchad, ont pour le moment trouvé refuge à Kousseri au Cameroun (5 kms de la frontière tchadienne) et d’autres continuent d’arriver malgré une diminution du flot de réfugiés. Parmi les réfugiés de Kousseri, 82 patients ont été admis à l’hôpital. Une équipe MSF, composée de médecins, de chirurgiens, d’infirmiers et de logisticiens, est actuellement à Kousseri pour prendre en charge les blessés et les malades, et procéder à une distribution de produits de première nécessité.
Un avion cargo est également arrivé ce matin à Garoua, au Cameroun, chargé de 15 tonnes de matériel médical et logistique. Une autre équipe MSF évalue la situation des déplacés sur l’axe routier reliant N’Djaména à Bongor.

Poursuite de nos activités dans l’est du Tchad

Malgré la réduction des équipes dans l’Est du pays, MSF poursuit ses activités auprès des populations tchadiennes déplacées et des réfugiés soudanais leur apportant des soins de santé primaires et secondaires et un soutien en eau et en assainissement. Aujourd’hui des équipes de MSF travaillent à Abéché, à Adré, à Farchana, à Guereda, à Goz Beida, à Dogdoré, à Iriba et à Am Timam.

À lire aussi