Soudan du Sud - Yida : rester vigilants

© MSF janvier 2013

De nouveau, des réfugiés passent la frontière pour fuir les bombardements et l’insécurité alimentaire du Soudan. Ils s’installent dans le camp de Yida, au Soudan du Sud, où la situation s’est stabilisée après la crise du mois de juillet.

Souvent très affaiblis, ces nouveaux réfugiés, peuvent se faire soigner dans le camp. En août, MSF avait renforcé le dispositif médical, pour faire face à la très forte mortalité. Depuis, l'hôpital MSF a une capacité de 80 lits. Et les équipes médicales donnent des consultations sur plusieurs sites.

La situation s'est normalisée, mais les équipes restent vigilantes au cas où les réfugiés afflueraient en très grand nombre.
Si le taux de mortalité infantile a chuté, le nombre d'enfants souffrant de malnutrition reste élevé. De fin juillet à la mi-novembre, plus de 1900 enfants malnutris ont été traités en ambulatoire et 491 ont été hospitalisés.

En savoir plus sur les activités de MSF au Soudan du Sud

À lire aussi