Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

Être généreux ici, c'est soutenir nos médecins sur tous les terrains

En savoir plus

Somalie - MSF suspend ses activités à Jilib

Les activités de Médecins Sans Frontières, qui fournit des soins vitaux aux populations de Jilib dans la vallée du Lower Juba, en Somalie, sont menacées après le pillage d'une de ses cliniques.

Des hommes armés ont fait irruption dans le centre de santé de MSF en début de semaine et ont saisi des médicaments essentiels pour nos patients. En conséquence, l'organisation a été forcée de suspendre ses activités dans cette zone.

Quelque 330 enfants sévèrement malnutris sont désormais sans accès à un traitement vital.

« La ville de Jilib souffre d'un manque chronique d'approvisionnement en nourriture et la malnutrition est un risque sanitaire majeure pour les personnes qui vivent dans la région », explique Karin Fisher Liddle, chef de mission pour MSF.

« Malheureusement, ce sont les personnes les plus vulnérables, en particulier les enfants, qui souffrent le plus. Il est vital que les personnes souffrant de malnutrition puissent avoir accès à des soins médicaux gratuits, aujourd'hui et dans l'avenir. Sans cet accès aux soins, de nombreuses vies sont en danger. »

MSF fournit des soins gratuits aux populations somaliennes, sur les seuls critères médicaux et sans distinction d'appartenance politique. Ces services sont fournis par nos collègues somaliens, avec le soutien de notre équipe basée à Nairobi.

En tant qu'organisation médicale indépendante, MSF souhaite continuer à fournir des soins aux populations somaliennes, comme elle le fait depuis 1992. Néanmoins, les actes à l'encontre de MSF et de ses employés l'empêchent de prodiguer les soins médicaux aux populations somaliennes qui en ont un besoin crucial. MSF appelle tous les groupes armés ainsi que les autorités à respecter le personnel, les structures et les activités médicales.

Au cours de l'année 2008, les équipes MSF ont mené 727 428 consultations, dont 267 168 pour des enfants de moins de 5 ans. Plus de 55 000 femmes ont été reçues pour des consultations ante-natales et plus de 24 000 personnes admises dans des hôpitaux ou des dispensaires soutenus par l'organisation.

Nos équipes ont mené 3 878 interventions chirurgicales, dont 1 249 sur des blessures dues à la violence. Elles ont également soigné 1 036 personnes souffrant de kala azar, une maladie négligée mortelle, ainsi que 4 000 autres personnes souffrant du paludisme. De plus, 1 556 personnes ont été mises sous traitement anti-tuberculeux. Quelque 35 000 autres, souffrant de malnutrition, ont reçu de la nourriture et des soins et 82 174 personnes ont été vaccinées.

En Somalie, MSF n'accepte aucun don provenant de gouvernements ou de bailleurs de fonds. MSF n'utilise que des dons privés provenant du grand public pour mener ses activités.

 

À lire aussi