Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Somalie : MSF fait face à de violents affrontements à Mogadiscio

La ville de Mogadiscio dévastée par la guerre fait face à une importante escalade de violence depuis le début de la semaine. Depuis lundi 23 août MSF a soigné 127 blessés  de loin l\'afflux le plus important depuis le début de l\'année  dans l\'h
© Oscar Sanchez-Rey

La ville de Mogadiscio, dévastée par la guerre, fait face à une importante escalade de violence depuis le début de la semaine. Depuis lundi 23 août, MSF a soigné 127 blessés - de loin l\'afflux le plus important depuis le début de l\'année - dans l\'hôpital de Daynile.

La ville de Mogadiscio, dévastée par la guerre, fait face à une importante escalade de violence depuis le début de la semaine. Depuis lundi 23 août, MSF a soigné 127 blessés - de loin l\'afflux le plus important depuis le début de l\'année - dans l\'hôpital de Daynile.

MSF envoie des médicaments et du matériel médical supplémentaires pour soutenir l'équipe de l'hôpital de Daynile. Un troisième chirurgien somalien viendra renforcer l'équipe, qui travaille sans relâche depuis lundi.

« Notre personnel en Somalie soigne les blessés de guerre et s'attache à répondre aux importants besoins médicaux dans un contexte de plus en plus instable, » déclare Thierry Goffeau, chef de mission MSF. « Nous comptons sur l'arrivée de matériel médical supplémentaire. Nous avons installé des tentes à l'extérieur de l'hôpital pour faire face à l'augmentation du nombre de patients. »

Tous les blessés pris en charge ont été victimes d'explosions ou de coups de feu. Ils souffrent de blessures multiples, essentiellement à l'abdomen, aux jambes et à la poitrine. À ce jour, 22 personnes ont dû subir des interventions chirurgicales d'urgence. Huit patients ont succombé à leurs blessures et quatre autres sont décédés avant leur arrivée à l'hôpital.

« Grâce au travail acharné de notre personnel à Mogadiscio, nous pouvons continuer à mener des opérations chirurgicales vitales auprès de la population somalienne, au milieu des affrontements, » ajoute Thierry Goffeau.

 


 

MSF mène des programmes dans huit régions du sud-centre de la Somalie. Plus de 1300 personnels somaliens - assistés environ 100 personnes à Nairobi au Kenya - apportent des soins de santé primaires et de chirurgie, des traitements contre la tuberculose et la malnutrition, ainsi que de l'eau et du matériel d'aide pour les populations déplacées.

MSF n'accepte les subventions d'aucun gouvernement pour ses programmes en Somalie. L'organisation est financée par des dons privés provenant du monde entier.

 

À lire aussi