Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Somalie : l'attaque d'un véhicule loué par MSF se solde par une mort tragique

Le mercredi 24 juin 2009, en début de soirée, un véhicule privé, loué par MSF a été la cible d'une attaque dans le nord de la ville de Galcayo. La voiture était sur le chemin du retour après le transfert d'un patient d'un centre de santé MSF au sud de Galcayo vers un autre centre de santé MSF au nord de la ville.

Au cours de cet incident, l'aide-soignante qui accompagnait le patient a été tuée et le chauffeur blessé. Le troisième passager, un employé MSF, n'a pas été blessé. Le chauffeur a reçu des soins et se trouve maintenant hors de danger. Quant  à la voiture, elle a été volée par les auteurs de l'attaque.

Bien que cette attaque ne visait pas directement MSF, elle montre le niveau intolérable de violence qui menace la capacité de MSF à fournir des soins à des centaines de milliers de Somaliens à travers tout le pays.

MSF intervient en Somalie depuis 1991. Depuis janvier 2008, les projets de MSF dans le centre et le sud du pays continuent d'être menés grâce au courage, à l'engagement et au travail soutenu du personnel somalien, aidé par une équipe basée à Nairobi qui effectue des visites en Somalie chaque fois que les conditions de sécurité le permettent.

Cette attaque montre le niveau intolérable de violence qui menace la capacité de MSF à fournir des soins à des centaines de milliers de Somaliens à travers tout le pays.

MSF appelle tous les combattants à respecter les activités et les structures médicales afin que les Somaliens puissent avoir accès à des soins médicaux vitaux, et ce, quelle que soit leur affiliation politique, religieuse ou militaire.

En 2008, les équipes MSF ont assuré 727 428 consultations, dont 267 168 pour des enfants de moins de cinq ans. Plus de 55 000 femmes ont bénéficié de consultations prénatales et plus de 24 000 personnes ont été admises dans des hôpitaux et des centres de santé soutenus par MSF.

De plus, 3 878 interventions chirurgicales ont été réalisées dont 1 249 pour cause de blessures liées aux violences.

Les équipes médicales ont soigné 1 036 personnes souffrant de leishmaniose viscérale, une maladie parasitaire mortelle. Elles ont aussi traité plus de 4 000 personnes contre le paludisme et 1 556 personnes ont débuté un traitement contre la tuberculose.

Quelque 35 000 personnes souffrant de malnutrition ont été prises en charge. Et 82 174    vaccinations ont également été effectuées.

 

 

À lire aussi