Soyez là où votre don sauve des vies

RDC : La détresse des déplacés

Après avoir pris la ville, les rebelles du M23 ont désormais quitté Goma, ville frontalière du Nord Kivu, en République démocratique du Congo. Cette avancée a laissé derrière elle des centaines de blessés et des centaines de milliers de déplacés.

Camp de Mununga I à l’est de Goma. Depuis la chute de la ville, le nombre de personnes dans les camps a doublé. Cette jeune femme a reçu une balle pendant les combats à Goma. Comme elles, des blessés affluent toute la journée dans l’hôpital de Virunga à Goma.

Dès la prise de la ville, un chirurgien et un anesthésiste MSF sont venus renforcer l’équipe sur place. En plus de ses activités dans plusieurs grands hôpitaux, Médecins Sans Frontières a organisé des cliniques mobiles à l’intérieur du camp et continue les consultations dans le centre de santé. L’important étant de maintenir les activités malgré les événements…

MSF travaille depuis plus de 30 ans dans le Kivu et continuera à dispenser des soins gratuits aux victimes de ce conflit.

En savoir plus : Situation humanitaire critique à l'est de la République démocratique du Congo

À lire aussi