Être généreux ici, c’est soutenir nos médecins sur tous les terrains

ÊTRE GÉNÉREUX ICI, C'EST VACCINER SOUFFRANCE À BIRINGI

En savoir plus

RDC - L’importance de l’indépendance des organisations d’aide

10 octobre 2008. Hôpital de Rutshuru où travaille MSF.
10 octobre 2008. Hôpital de Rutshuru où travaille MSF. © MSF

A l’heure où des convois humanitaires escortés par la Monuc
sont présentés par certains comme une solution aux problèmes de la population
du Nord-Kivu, Nicolas Dath, logisticien de retour de Rutshuru, souligne au
contraire l’importance de bien distinguer l’action humanitaire de l’opération
de maintien de la paix.
Lire notre dossier spécial Urgence au Nord-Kivu

A l’heure où des convois humanitaires escortés par la Monuc sont présentés par certains comme une solution aux problèmes de la population du Nord-Kivu, Nicolas Dath, logisticien de retour de Rutshuru, souligne au contraire l’importance de bien distinguer l’action humanitaire de l’opération de maintien de la paix.

Lire notre dossier spécial Urgence au Nord-Kivu

« A Rutshuru, la Monuc est très mal perçue. Il y a régulièrement des manifestations contre la Monuc, et en septembre un véhicule de la Monuc a même été brûlé. Depuis que MSF est installé à Rutshuru, on s’attache à se différencier de la Monuc en refusant escortes ou autres relations avec elle.

C’est un long travail qui paie. Quand des barrages étaient érigés lors de manifestations anti-Monuc, à chaque fois, l’ambulance MSF pouvait passer. Nous avons réussi à être bien positionnés, c’est à dire que tout le monde respecte notre travail, notre neutralité.

L’hôpital est une zone neutre où nous soignons aussi bien des combattants du CNDP que des combattants des FARDC plus des civils et en même temps les femmes enceintes qui ont réussi à venir pour accoucher. »

Ecouter tout le témoignage de Nicolas Dath, logisticien MSF à Rutshuru

À lire aussi