[Podcast] Première ligne, 50 ans d’humanitaire

visuel du podcast Première ligne
© MSF/Europe 1 Studio

À l'occasion du 50ème anniversaire de Médecins Sans Frontières, l'association et Europe 1 Studio lancent un podcast de douze épisodes : « Première ligne ». L'occasion de revenir sur cinq décennies d’action humanitaire racontée par celles et ceux qui l’ont vécue. Les douze épisodes sont à retrouver chaque jeudi à partir du 15 avril 2021 sur toutes les plateformes d’écoute. 
 

Episode 1 : « 20 jours au cœur du génocide des Tutsis au Rwanda »

Avril 1994, Jean-Hervé arrive à Kigali au Rwanda pour tenter de soigner celles et ceux qui survivent aux violences extrêmes en cours dans le pays. C’est en direct, un mois plus tard, sur le plateau du 20H de TF1 qu’il dénonce le génocide des Tutsis et les responsabilités de la France. Retrouvez le témoignage de Jean-Hervé Bradol dans « 20 jours au cœur du génocide des Tutsis au Rwanda », le premier épisode de Première Ligne. 

Episode 2 : « Contaminée par Ebola »

Été 2014, Lucie est envoyée à Monrovia, la capitale du Libéria, pour renforcer les équipes MSF sur place et lutter contre l’épidémie d’Ebola en cours dans la région. Trois semaines plus tard, l’infirmière contracte le virus.

Episode 3 : « Haïti, quand la terre tremble »

12 janvier 2010, un séisme d’une magnitude de 7.3 sur l’échelle de Richter frappe Haïti. En l’espace de quelques minutes, des milliers de personnes perdent la vie. Audrey est infirmière, elle rejoint l’équipe d’urgence de MSF, direction Port-au-Prince. Sur place, il faut monter rapidement un hôpital gonflable pour prendre en charge les blessés. 

Episode 4 : « Opération clandestine dans le chaos syrien »

Eté 2012, Hakim se rend en Turquie, puis passe clandestinement en Syrie pour évaluer les besoins des blessés de la ville d’Alep, alors sous un déluge de bombes. Clandestinement, car un an plus tôt la guerre a éclaté dans le pays, et les activités médicales sont criminalisées par le gouvernement dans les zones sous contrôle de l’opposition. 

Episode 5 : « Ils sont venus tuer les mères »

12 mai 2020 à Kaboul, en Afghanistan. Thea vient de finir sa première visite matinale auprès des femmes enceintes, des jeunes mères et des nouveau-nés de la maternité de Dasht-e-Barchi. C’est à ce moment-là que des coups de feu éclatent à l’entrée de l’hôpital.

À lire aussi