Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Pic de paludisme à Kabalo, République démocratique du Congo

A Kabalo, dans la province du Katanga, en République démocratique du Congo, le paludisme est endémique avec une période de pic relativement longue (de septembre à avril). Il est la principale cause de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

Le paludisme est transmis par la piqure de moustique. Selon les anciens, le changement climatique, se traduisant par des pluies plus fréquentes et plus denses, contribue à l’augmentation des zones marécageuses. En parallèle, la culture rizicole s’intensifie et le climat tropical génère une atmosphère très humide favorable au développement des moustiques.

Après une première intervention dans la zone en début d’année 2012, MSF assure à nouveau la prise en charge des cas de paludisme et de rougeole à l’hôpital de Kabalo et dans 8 centres de santé périphériques, depuis octobre 2012. En à peine plus de trois mois d’intervention, l’équipe a traité plus de 25 000 enfants pour paludisme.

Monique Ndiguimbeye rentre de mission. Elle était infirmière superviseuse des activités externes sur le projet de Kabalo.

À lire aussi