Pakistan: MSF prend en charge les blessés d’un attentat dans le district du Lower Dir

Hôpital de Timergara  Septembre 2009
Hôpital de Timergara - Septembre 2009 ©Jodi Bieber

Le 15 septembre dernier, des dizaines de personnes ont été grièvement blessées lors d’un attentat à la bombe dans le district du Lower Dir, au Pakistan. Nos équipes et le personnel médical pakistanais du service des urgences de l’hôpital de Timergara les ont prises en charge.

Sept personnes sont décédées avant même leur arrivée à l’hôpital de Timergara. « La plupart des blessés le sont grièvement : à la tête, aux membres, à la poitrine, à l’abdomen, ou ont des fractures ouvertes » explique le Dr. Zaheer, coordinateur médical adjoint de MSF à Timergara. Les équipes médicales ont mené sept interventions chirurgicales d’urgence dans la journée du 15 septembre et stabilisé de nombreux patients. Huit personnes ont été référées vers Peshawar pour y recevoir des soins supplémentaires.

Depuis 2009, MSF soutient les services d’urgences de l’hôpital de district de Timergara (salle de réanimation, salle d’observation et service des urgences). MSF travaille également en collaboration avec le personnel de l’hôpital sur des dispositifs de préparation à l’afflux massif de blessés.

Chaque semaine, plus de 1 300 patients sont soignés aux urgences de l’hôpital et environ 100 opérations chirurgicales sont réalisées, chaque mois. MSF apporte également un soutien au service de maternité, ainsi qu’à la banque du sang, au laboratoire et aux services de stérilisation et de gestion des déchets.

Depuis 1986, MSF travaille au Pakistan auprès des Pakistanais et des réfugiés afghans victimes des effets des conflits armés, du manque d’accès aux soins et des catastrophes naturelles. Actuellement, dans les zones tribales sous administration fédérale (FATA) et dans certaines parties du Khyber Pakhtunkhwa (KP), nos équipes fournissent des soins médicaux d’urgence, gratuits, dans l’Agence de Kurram, à Hangu et Peshawar ; Mais aussi dans les districts de Lower Dir, Malakand et Swat, ainsi que dans la province du Balouchistan. Les programmes menés par MSF au Pakistan ne sont financés que par des dons privés.

À lire aussi