Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Pakistan - Lower Dir : l'hôpital MSF reçoit 126 blessés

Hôpital régional de référence de Timurgara en septembre 2009.
Hôpital régional de référence de Timurgara en septembre 2009. © Jobi Bieber

Dans la salle d'urgence de l'hôpital de Timurgara, dans le Lower Dir, les équipes de MSF et du ministère de la Santé ont soigné les nombreux blessés suite à une explosion survenue à proximité d'une école.

Suite à une explosion qui a secoué le district du Lower Dir dans la province de la Frontière du nord-ouest, le 3 février, les équipes du ministère de la Santé et de Médecins Sans Frontières (MSF) travaillant dans la salle d'urgence de l'hôpital régional de Timurgara ont reçu quelque 126 blessés, y compris des enfants.

« Le corps de la plupart des patients, en particulier leur visage, leur abdomen et leurs pieds présentent des blessures causées par des éclats d'obus », explique le docteur Ashraf Alam, responsable médical travaillant à Timurgara pour MSF.

« Nous avons reçu 12 personnes dont la vie était gravement en danger, et 5 d'entre eux ont déjà subi une opération en urgence. Cette explosion a été violente et s'est produite à proximité d'une école où les enfants étaient sortis pour la récréation », ajoute le docteur Alam.

Dans le Lower Dir, MSF vient en aide à l'hôpital régional de référence de Timurgara. Les équipes du ministère de la Santé et celles de MSF prennent en charge quelque 1 100 patients chaque semaine dans la salle d'urgence de l'hôpital.

Elles s'occupent des patients qui courent le plus de risque et collaborent à l'aide fournie aux nombreuses victimes. MSF a mis en place une toute nouvelle salle d'opération, une unité de soins postopératoires et installé un système de stérilisation et de gestion des déchets pour l'hôpital.

 


 

Depuis 1998, MSF fournit de l'aide médicale aux Pakistanais et aux réfugiés afghans souffrant des conflits armés, de l'accès limité aux soins et des catastrophes naturelles dans la province de la Frontière du nord-ouest, dans les Territoires tribaux fédéraux, au Baloutchistan et au Cachemire.

MSF n'accepte aucun financement de la part des gouvernements pour ses projets au Pakistan et a choisi de dépendre uniquement des dons privés.

 

À lire aussi