Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

Pakistan : les ravages de la malnutrition

A leur naissance, plus d’un quart des nourrissons pakistanais présentent déjà un faible poids. La malnutrition contribue ensuite à de nombreux décès de jeunes enfants.

La province du Baloutchistan, dans le sud-est du Pakistan, est l’une des plus sévèrement touchées par la malnutrition infantile. L’insécurité alimentaire qui sévit dans cette région, la plus pauvre du pays, et le manque d’accès aux soins contribuent à cette situation. Autre facteur, le fait que les mères n’aient pas l’habitude d’allaiter les nouveau-nés, ce qui les rend plus vulnérables face aux infections.

A Dera Murad Jamali, dans l’est de la province, les équipes MSF leur offrent des soins. L’équipe médicale constate aussi que de nombreuses mères travaillent dans les champs jusqu’au moment de l’accouchement, et y retournent quelques heures à peine après avoir donné naissance à leurs enfants. Des enfants nés prématurément, faibles, et qui retournent à l’hôpital parfois un mois après leur naissance, déjà gravement malades. Conséquence, le programme MSF a pris en charge près de 40 000 enfants depuis son ouverture en 2010.

Plus d'informations sur le Pakistan

À lire aussi