Soyez là où votre don sauve des vies

Niger - Le financement de nos opérations


- Budget prévisionnel 2005 : 15,6 millions d'euros
- Dons affectés reçus : 1 million d'euros
- Reste du financement: dons reçus suite au tsunami, réaffectés avec l'autorisation des donateurs


Le budget prévisionnel de notre intervention au Niger pour l'ensemble de l'année 2005 s'élevait, fin août, à 15,6 millions d'euros. Pour financer ces opérations, nous avons décidé de ne pas lancer de campagne de collecte de fonds dédiés à cette urgence, mais d'utiliser plutôt les sommes reçues suite au tsunami du 26 décembre 2004 en Asie que nous ne pouvons dépenser dans cette région.

Sans lancer de campagne active de collecte, nous avons néanmoins reçu environ 1 million d'euros de dons affectés au Niger, qui seront effectivement utilisés pour les victimes de la crise nutritionnelle dans ce pays, dans le respect de nos engagements envers les donateurs. Le reste de nos opérations au Niger sera intégralement financé par des dons reçus en excédent suite au tsunami.

En effet, suite à l'exceptionnel élan de générosité déclenché par le tsunami du 26 décembre 2004 en Asie, l'ensemble du mouvement Médecins Sans Frontières a reçu 106 millions d'euros de dons affectés à cette urgence.

Le budget prévisionnel de nos opérations liées au tsunami n'étant que de 24 millions d'euros, nous avons lancé un processus de désaffectation des dons. Concrètement, cela signifie que nous demandons (par courrier et e-mailing) à nos donateurs qui se sont mobilisés pour les victimes du tsunami l'autorisation d'utiliser leur dons pour nos autres programmes.

Cette désaffectation devrait nous permettre de réorienter 82 millions d'euros vers des urgences et des crises souvent moins médiatisées. Fin juin, 43 millions d'euros avaient déjà été désaffectés et notre budget prévisionnel pour le Niger est donc couvert par cette somme.

À lire aussi