MSF, un savoir-faire au service des patients

Dr Stephen Krieger (à gauche) MSF et Dr Hassan Hamdan (à droite) Hopital Nasser travaillant ensemble au bloc en novembre 2011
Dr Stephen Krieger (à gauche), MSF, et Dr Hassan Hamdan (à droite), Hopital Nasser, travaillant ensemble au bloc, en novembre 2011 ©Dr. Pierre FEISS/MSF

Le Dr Stefan Krieger, chirurgien de la main, a opéré 35 patients, pour la plupart des enfants souffrant de séquelles de brûlures, lors de sa mission de 3 mois, fin 2011, pour MSF à l’hôpital Nasser de Khan Younis dans le sud de la bande de Gaza, dans les Territoires palestiniens. Cette mission lui a permis de répondre au manque de soins médicaux spécialisés et de travailler en étroite collaboration avec les équipes médicales de Nasser.

« Du 21 novembre au 8 décembre 2011, j’ai opéré dans l’hôpital de campagne gonflable MSF installé dans l’enceinte de l’hôpital Nasser qui était en réhabilitation. Je disposais de tout le matériel médical nécessaire, l’hygiène ainsi que la stérilisation étaient très satisfaisantes. Quant à l’organisation et la logistique quotidienne des patients, elles étaient très bien gérées par le personnel palestinien. L’esprit d’équipe était très motivant.

Sur les 220 patients identifiés par les équipes, 56 ont été éligibles à la chirurgie après consultation. 80% des cas étaient des séquelles de brûlures, causées par des explosions de bouteilles de gaz défectueuses, suivaient ensuite les déformations congénitales des mains et un cas de tumeur.

Près de 9 patients sur 10 avaient moins de 18 ans ; 36% étaient des femmes. Sur les 9 jours d’opération, nous avons effectué 4 à 5 interventions par jour soit un total de 35 à la fin de ma mission. La grande expérience de l’anesthésiste MSF a permis de réaliser des anesthésies sur de très jeunes enfants. Les résultats obtenus sur les patients sont très satisfaisants. Nous n’avons eu aucun cas d’infection grâce à des protocoles d’hygiène scrupuleusement respectés, notamment pour la préparation et la désinfection des patients avant l’opération.

Ma collaboration avec le Dr Hassan Hamdan, chef du service des brûlés de l'hôpital Nasser, a été excellente. Il était très intéressé pour apprendre de nouvelles techniques. Nous avons eu des échanges enrichissants et, en partant, je lui ai laissé mes manuels électroniques pour qu’il approfondisse ses connaissances. Je recommande vivement à d’autres chirurgiens de s’engager dans ce programme. Il y a de quoi faire en matière de chirurgie à Gaza surtout en ce qui concerne la chirurgie de la main et la prise en charge des séquelles de brûlures. »

MSF lance sa campagne
"Sans vos dons, nous ne pouvons être Médecins sans Frontières"

Médecins sans hésitation, médecins sans renoncement, médecins sans armes, médecins sans rendez-vous, médecins sans relâche...
En tant que médecins, nous savons être tout cela.

Mais sans vos dons nous ne pouvons être Médecins Sans Frontières.

Devenez Donateur Sans Frontières sur www.msf.fr

Nouvelle campagne

Retrouvez les autres témoignages, le film, les visuels et le dossier de presse de la campagne "Sans vos dons, nous ne pouvons être Médecins sans Frontières" dans notre dossier spécial.

À lire aussi