Fonds d’urgence COVID-19

Donnez à nos équipes les moyens de faire face à l’épidémie et à ses conséquences sur nos terrains d’intervention.

Je donne

MSF soutient les hôpitaux irakiens

Au cours de ces dernières semaines, l’Irak a connu de nouveaux pics de violences. Des centaines d’Irakiens ont été tués et de nombreux blessés sont arrivés dans les hôpitaux. Pour soutenir les services d’urgence et les médecins irakiens, MSF envoie plusieurs tonnes de matériels et de médicaments.

Au cours de ces dernières semaines, l’Irak a connu de nouveaux pics de violences. Des centaines d’Irakiens ont été tués et de nombreux blessés sont arrivés dans les hôpitaux. Pour soutenir les services d’urgence et les médecins irakiens, MSF envoie plusieurs tonnes de matériels et de médicaments.

A la suite des violents affrontements à Bagdad, Bassorah, Babel et dans les gouvernorats voisins, les hôpitaux ont été submergés par l'afflux de blessés et font face à des pénuries de matériels et médicaments pour soigner les patients en urgence.

Au Nord de l'Irak, les villes de Mossoul et de Kirkouk sont également en proie à la violence. La situation est extrêmement tendue et instable. Les hôpitaux ne peuvent pas répondre de façon correcte à l'afflux des blessés, et sont dans l’incapacité de prendre en charge les blessures les plus graves.

80 tonnes expédiées

MSF soutient plusieurs hôpitaux à Bagdad et dans les zones de conflit du nord et du sud de l'Irak. Près de 80 tonnes de matériel médical sont en cours d’expédition : antibiotiques, anesthésiques, équipements chirurgicaux, pansements, kits de suture, matériel médical à usage unique et médicaments sont expédiés vers les hôpitaux impliqués dans les zones de violence.

  • Six tonnes de matériels et médicaments ont déjà été distribuées aux hôpitaux de Bagdad
  • vingt-neuf tonnes aux hôpitaux de Anbar
  • deux tonnes à Nassyriyah
  • six tonnes à Wassit
  • trois tonnes à Babel
  • deux tonnes aux hôpitaux de Bassorah.
  • Une trentaine sont également en cours d'expédition vers la zone de conflit de Bagdad.

MSF dans le contexte irakien

Depuis 2006, MSF a mis en place différentes activités : nos équipes chirurgicales interviennent dans deux hôpitaux au Nord de l'Irak. En Jordanie et en Iran, MSF mène deux projets de chirurgie réparatrice en faveur des blessés irakiens du conflit.

MSF a aussi pré positionné des stocks médicaux d'urgence en vue d'un éventuel afflux de blessés et/ou de déplacement de population dus au conflit récurrent à la frontière irako-turque.

Enfin, une douzaine d’hôpitaux au centre et au nord de l'Irak reçoivent des stocks de médicaments et d'équipements médicaux. Dans huit hôpitaux au centre et au nord de l'Irak, MSF propose des formations au personnel médical et a mis en place des programmes de santé mentale.

À lire aussi