URGENCE GAZA

Rouvrir une clinique dans la ville de Gaza :
« Nous avons vécu les jours les plus difficiles de notre vie »

Regarder la vidéo

Fonds Régional Urgence Gaza

Chapo

Grâce à vous, nos équipes peuvent continuer d'agir pour sauver des vies dans la région de Gaza.

je donne au Fonds Régional d'Urgence Gaza

MSF demande au PAM de poursuivre ses distributions de nourriture

La
situation nutritionnelle dans les comtés d'Aweil Est et Tonj, situés
dans la province du Bahr el Gazal, au sud du Soudan, est devenue
alarmante. Cette dégradation fait suite à de mauvaises récoltes causées
par la sécheresse. De plus, elle se produit précocement dans l'année
alors que les prochaines récoltes n'interviendront pas avant le mois de
septembre.

MSF demande au Programme alimentaire Mondial (PAM) de poursuivre ses distributions de nourriture dans ces zones afin de prévenir une dégradation encore plus importante de la situation.

Les équipes MSF ont ouvert lundi 7 avril un Centre Nutritionnel Supplémentaire (CNS) à Akuem, une localité du comté d'Aweil Est dans le Bahr-el-Gazal. En deux semaines, 1035 admissions ont été réalisées dans ce CNS et 213 enfants sont pris en charge dans notre Centre Nutritionnel Thérapeutique (CNT). Devant l'afflux du nombre d'enfants ayant besoin d'un apport nutritionnel et d'une surveillance médicale, l'équipe MSF envisage d'ouvrir deux nouvelles structures, un CNS et un CNT.

Une enquête nutritionnelle menée en janvier (1) confirmait une situation nutritionnelle fragile (13.3% de malnutrition aiguë globale et 1.7% de malnutrition aiguë sévère). Depuis le début de l'année, les admissions par mois dans le CNT sont passées de 46 enfants en janvier à 170 fin mars, soit une moyenne d'admission 2 fois supérieure à celle du premier trimestre 2002.

A Marial-Lou, localité du comté de Tonj, la dégradation de la situation nutritionnelle a également obligé MSF à réouvrir son CNT début mars 2003. "Avec un taux de malnutrition aiguë globale de 22.9% et un taux de malnutrition aiguë sévère de 3.8%, tous les indicateurs (2) annoncent une situation plus critique que l'année dernière. La première semaine d'avril, nous avions déjà 86 enfants admis au CNT, ce qui correspond aussi au double de l'année passée à la même période" explique Martine Chamorel, coordinatrice médicale de MSF pour le Sud du Soudan.

"La situation actuelle est alarmante, précise Philippe Ribeiro, chef de mission pour MSF au sud du Soudan. Elle peut devenir beaucoup plus grave si des distributions générales de nourriture ne sont pas organisées rapidement."

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), de son côté, a démarré en mars une distribution de nourriture dans le comté d'Aweil Est.

Pour Médecins Sans Frontières, il est indispensable que le Programme Alimentaire Mondial puisse poursuivre des distributions générales de nourriture adaptées aux besoins de la population, afin de prévenir une dégradation encore plus importante de la situation dans la région.

(1) Enquête réalisée du 16 au 19 janvier 2003 dans le comté d'Aweil Est auprès de 926 enfants de 6 à 59 mois (exprimé en Z-score).
(2) Enquête nutritionnelle réalisée en avril 2003 dans le Tonj-County auprès de 450 enfants de 6-59 mois (exprimé en Z-score).

À lire aussi